06 ▷ 18/10 – UN PEU AVANT LA TRAVERSÉE – LES ATELIERS DU PÉROUX BIZIAT

06 ▷ 18/10 – UN PEU AVANT LA TRAVERSÉE – LES ATELIERS DU PÉROUX BIZIAT

Exposition Un peu avant la traversée du 06 au 18 octobre sous le commissariat d’Alain Barthélémy réunissant les artistes Alexandre Bavard, Thomas Bonnotte, Valentin Defaux, Victor Favo, Thomas Formery, Vincent Ganivet, Marie Anita Gaube, Vincent Guillermin, Julie Kieffer, Octave Rimbert-Rivière, Maxime Lamarche, Armelle de Sainte Marie, Magali Wagner à Les Ateliers du Péroux à Biziat (01).

Vernissage le samedi 06 octobre

Cela faisait déjà longtemps
              qu’elle avait quitté l’autre rive.

Autour d’elle il n’y avait rien,
             un étendue sans limite.

  Elle connaissait la navigation, et savait qu’à un moment elle atteindrait son but. Mais de cela, elle ne pouvait en être sûre. La promesse que son périple aurait un terme, elle ne la tenait que de ses instruments. Elle savait naviguer, avait appris par la répétition. Elle savait que la traversée comportait toujours une perte de repère. Elle savait qu’éprouver le réel, c’était se retrouver dans un espace sans limites. Que c’était la seule manière de réécrire les frontières d’un monde. Elle avait eu des soupçons sur ce ce qu’on lui avait dit de son monde, et voulait vérifier par elle même.

Elle était persuadée de trouver autre chose,
de l’autre côté, et voulait le ramener. Elle savait que faire oeuvre, c’est aller chercher en soi de nouveaux territoires, et d’en faire la cartographie.

Un peu avant la traversée est construite sur une double idée. La première étant qu’une traversée (d’une mer, d’un océan) tout comme le geste artistique, peut être comprise comme la recherche d’une limite. Une limite physique, d’un espace, d’un transport, mais aussi une limite interne : jusqu’où notre corps nous permet-il d’aller ? La deuxième idée est que le réel peut être défini par une absence de limite (un infini). Et que cette démarche artistique comprise comme une exploration, consiste, en ce sens, à éprouver le réel dans sa dimension la plus vertigineuse, celle d’un espace totalement ouvert, d’une absolue liberté.

 

Les Ateliers du Péroux
2075 Route de Péroux 01 290 Biziat



17 Partages