10/01 AU 16/02 – INGE MAHN – GALERIE MAX HETZLER PARIS

10/01 AU 16/02 – INGE MAHN – GALERIE MAX HETZLER PARIS

Exposition personnelle d’Inge Mahn du 10 janvier au 16 février à la Galerie Max Hetzler, 57 rue du Temple, 75004 Paris.

 Vernissage le 10 janvier de 18h à 20h

S’inspirant du quotidien, la sculptrice allemande Inge Mahn se détache volontairement du banal, manipulant judicieusement des motifs afn de révéler de multiples possibilités incongrues. Travaillant principalement le plâtre blanc, l’artiste réalise des modélisations brutes d’objets, par recontextualisation, retraits et ajouts subtils. Dans la pratique d’Inge Mahn, de discrets éléments sculpturaux et installations sont activés par des structures indépendantes. Ignorant intentionnellement la notion d’autonomie des œuvres, Inge Mahn crée des œuvres qui interagissent avec des contextes architecturaux, historiques et socio-politiques plus larges, formulant souvent des réponses à des environnements spécifques. Renonçant au principe du ready-made ainsi qu’aux concepts traditionnels de la sculpture architecturale et monumentale, les œuvres attestent des intentions démocratiques de l’artiste – souvent basées sur le temps ou le mouvement, elles déclenchent des souvenirs liés à des sujets variés tels que l’autorité, le pouvoir ou l’individualité.

Visuel de présentation : Fallende Kreuze, plâtre, 1991

 

Inge Mahn (1943, Teschen, Pologne), vit et travaille à Berlin et Groß Fredenwalde (Allemagne). Inge Mahn a étudié auprès de Joseph Beuys à la Kunstakademie de Düsseldorf. Son projet de fin d’études Schulklasse (1970) est présenté dans le cadre de la documenta V en 1972 sous le commissariat de Harald Szeemann. Inge Mahn a ensuite occupé plusieurs postes de professeur, dont à la Kunsthochschule de Berlin- Weissensee. Les œuvres d’Inge Mahn ont été présentées dans le cadre de nombreuses expositions personnelles et de groupe comme Cahiers d’Art, Paris (2015) et Akademie-Galerie, Die Neue Sammlung, Düsseldorf (2014). Inge Mahn a auparavant exposé entre autres au MoMA PS1, New York (1981), Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich (1983), Hamburger Bahnhof, Berlin (1988), Württembergischer Kunstverein Stuttgart (1990), Kunsthalle Helsinki (1996), Kunsthalle Kassel, Cassel (1999) et Schweinfurt Museum (2006). En 2012, Inge Mahn fonde l’espace d’exposition Stallmuseum à Groß Fredenwalde.



0 Partages