Soirée de projections des artistes 2019 du 64e Salon de Montrouge – 14/11 – Villa Belleville, Paris

Soirée de projections des artistes 2019 du 64e Salon de Montrouge – 14/11 – Villa Belleville, Paris

Les vidéos du Salon – Soirée de projections des vidéos des artistes du 64e Salon de Montrouge à la Villa Belleville le 14 novembre à 18h30.

Au printemps, le Salon de Montrouge proposait une édition riche en films d’artistes. Poursuivant son objectif de soutien à la création, et engageant la première année d’un partenariat prometteur avec le Salon, la Villa Belleville propose de poser un regard neuf sur l’utilisation par la jeune scène contemporaine française d’un médium désormais incontournable : la vidéo.
Une soirée de projection conçue sous forme de rencontre collective, et émotionnelle, avec la possibilité de profiter d’un verre afin de connaître et suivre ces nouveaux artistes qui ont choisi de filmer, et raconter, pour mieux faire vivre leur propos. D’un côté de courtes vidéos, où l’on y croise autant les rythmes effrénés d’Aïda Bruyère, que les déambulations beaucoup plus sereines d’une Elsa Abderhamani sous le soleil d’un parc. Ainsi que celles en pleine nuit, chez Thomas Benard, au bord d’un lac.
Une errance que l’on retrouve sous forme d’introspection avec Camille Sauer, et à travers champs chez une Camille Juthier tentant de poursuivre des récits au seuil de l’oubli ; là où inversement Mathilde Supe en saisit d’autres auxquels on ne peut échapper.
Résolument narrative, d’autres vidéos du Salon de Montrouge sont ensuite projetées. Chrystele Nicot y conte un récit prophétique post-catastrophe climatique, et Camille Varenne un continent africain aux allures de western.
Certaines histoires, télévisées chez Charlotte Khouri, rejouées pour ce qu’elles ont d’absurde et de passé, ou celles très actuelles de Maria Alcaide mais non moins décalées sur le racisme d’internet, se révèlent dans l’utilisation ironique de leur médium. Un médium à la portée documentaire chez Ionna Neophytou exposant des messages qui seraient restés invisibles sans spectatrices pour les relater.

Avec sur écran en boucle :
Elsa Abderhamani 5’45″”
Aïda Bruyère 5’55”
Camille Juthier 9′
Camille Sauer 6’44”
Mathilde Supe 10’25”

Projections :
18h30 : Maria Alcaide, 25’15”
19h00 : Thomas Benard, 11′
19h15 : Charlotte Khouri, 30′
19h45 : Ionna Neophytou, 27′
20h15 : Chrystele Nicot, 106′
22h10 : Camille Varenne, 48′

Villa Belleville
23 rue Ramponneau, 75020
Métro Belleville, Couronne
Entrée Libre