07/07 ▷ 16/12 – MATHIEU KLEYEBE ABONNENC – LE PALAIS DU PAON – MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE ROCHECHOUART

07/07 ▷ 16/12 –  MATHIEU KLEYEBE ABONNENC – LE PALAIS DU PAON – MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE ROCHECHOUART

Exposition personnelle Le Palais du paon de Mathieu Kleyebe Abonnenc du 07 juillet au 16 décembre 2018 au Musée d’art contemporain de Rochechouart.

Depuis une dizaine d’années, Mathieu Kleyebe Abonnenc construit une œuvre marquée par une analyse des hégémonies culturelles et des traumas laissés par la décolonisation. Ses travaux autour de l’héritage de Franz Fanon, du cinéma de la réalisatrice Sarah Maldoror ou encore de la revue cubaine Tricontinental, s’inscrivent dans une entreprise d’excavation de l’Histoire ou il tente de faire ressurgir au travers de ses œuvres une empreinte : empreinte en creux des corps dans la série des Paysages de traite, moulages fragmentés de la sculpture réalisée par Ernest-Louis Barrias en l’honneur de Victor Schoelcher.

Avec Le Palais du paon, Mathieu Kleyebe Abonnenc initie un nouveau développement dans une dimension plus autobiographique qui prolonge certaines directions de l’exposition chimen chyen présentée en 2015 à la galerie Marcelle Alix ou il rassemblait un ensemble d’objets ayant appartenu à Joseph Bernes, ancien propriétaire de la maison de sa mère dans le village de Wacapou, sur les rives du fleuve Maroni en Guyane. Basé sur un roman éponyme de l’écrivain guyanien Wilson Harris (disparu en mars dernier), le Palais du paon entremêle plusieurs récits et temporalités dans un voyage au cœur du Guyana où se conjugue la quête de l’or le long du fleuve Maroni, la recherche d’un Eldorado spirituel aux confins du pays des eaux et la quête personnelle sur les traces d’une maison familiale engloutie par la forêt à la frontière avec le Surinam.

Fidèle au réalisme magique de Wilson Harris, Mathieu Kleyebe Abonnenc, développe un projet global où chaque œuvre se lie intimement aux autres par un jeu de transmutation des métaux, des corps et des sonorités. Des Etudes pour la chambre rançon, peintures qui ouvrent l’exposition, au film Wacapou, un prologue, ou Une pièce dans la maison de ma mère, les corps se font chairs, instruments puis simples notes de musique. Par cette vision alchimique de la forêt guyanaise, Mathieu Kleyebe Abonnenc révèle de manière intime un voyage à la lisière d’un monde, en marge des rêves et de la mort ou se dévoile un paysage originel tout à la fois sublime et terrifiant.


Mathieu Abonnenc est né en 1977. Après des études à l’école des Beaux-Arts de Marseille, il intègre le programme de recherche La Seine à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 2006 à 2008. Depuis dix ans, son travail a fait l’objet de plusieurs expositions personnelles : au centre d’art Gasworks à Londres (2011), à la Fondation Serralves à Porto (2012), à la Kunsthalle de Bâle et au Kunstverein de Bielefeld (2013), au centre d’art Kiosk à Gand (2014), au Museum für Moderne Kunst de Franckfort (2016), à la fondation Jumex à Mexico (2018). Il a également participé à de nombreuses expositions internationales notamment la Triennale de Paris (2012), la Biennale de Berlin (2014) les Biennales de Venise et de Kiev (2015), la Biennale de Jakarta (2017) et récemment dans l’exposition Stories of Almost Everyone présentée au Hammer Museum (2018).

Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
place du château 87600 Rochechouart

 



0 Partages