Willie Morlon – Un Carré Parfait #2 – 11/10 au 17/11 – hors-les-murs-Académie Royale des Beaux-Arts – Ecole supérieure des arts – Bruxelles

Willie Morlon – Un Carré Parfait #2 – 11/10 au 17/11 – hors-les-murs-Académie Royale des Beaux-Arts – Ecole supérieure des arts – Bruxelles

Exposition personnelle Un Carré Parfait #2 de Willie Morlon au 76 rue du Lombard 1000 Bruxelles jusqu’au 17 novembre 2019.

Un carré peut-il jamais être parfait? Un espace de liberté et de visibilité de 2 x 2 m. est mis à la disposition de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBA-EsA) par Fédérale Assurance. Chaque mois, en période d’année académique, nous vous présenterons un travail singulier, issu de l’un des 17 cursus de l’Académie. Le travail de Willie Morlon, étudiant de M1 du Cursus Art dans l’Espace public de l’Académie royale des Beaux-Arts, s’inspire de façon médiatisée de compositions urbaines qu’il découvre au gré de ses déambulations.

De ces impressions rétiniennes et impulsions esthétiques naissent des compositions dessinées éminemment stylisées, dont à leur tour jaillissent ces assemblages sculpturaux colorés qui interpellent le regard.
Un premier choix est celui d’utiliser des matériaux directement issus des contextes urbain qui l’inspirent, à savoir essentiellement des matériaux de construction : plâtre, ciment, fers à plâtre, placo…
Vient ensuite un processus de composition stratifié, avec une organisation des contrastes formels et chromatiques qui laisse la place à l’aléatoire. La couleur qui accroche d’emblée l’œil du spectateur est en effet introduite dans ses compositions de différentes façons : Par transfert depuis une feuille de plastique, par imprégnation dans la masse même de la matière ou encore par rehauts sérigraphiques de façon à susciter un effet plastique dans le contraste des formes et des volumes.

D’un aspect à la fois délicat, joyeux, séduisant et fragile qui contraste avec la robustesse des formes et des matériaux, les œuvres de Willie Morlon sont singulières à la fois dans leur aspect et leur réalisation. Dans la tension dialectique qui s’exprime entre contrôle et laisser-faire ainsi que dans le choix des matériaux, elles convainquent en outre par la parfaite adéquation et cohérence des choix esthétiques et processuels opérés par l’artiste lors de leur réalisation.

Emmanuel Lambion

LIEU :
76 rue du Lombard 1000 Bruxelles
Du lundi au dimanche, 24h/24h.