27/10▷21/12 – SILENT POETRY – GALERIE JÉRÔME PAUCHANT PARIS

27/10▷21/12 – SILENT POETRY – GALERIE JÉRÔME PAUCHANT PARIS

Exposition collective Silent Poetry du 27 octobre au 21 décembre à la galerie Jérôme Pauchant, Paris.

Vernissage le 26 octobre de 18 à 21h 

L’exposition rassemble les oeuvres de Sylvain Azam, Steven Cox, Sylvain Ristori, Zoé De Soumagnat, Nicolas Tubery.

La galerie Jérôme Pauchant est très heureuse de présenter l’exposition de groupe Silent Poetry qui invite à découvrir plus en avant les travaux récents de trois artistes représentés, Sylvain Azam, Steven Cox et Sylvain Ristori, en conversations avec des oeuvres récentes de deux artistes invités, Zoé de Soumagnat et Nicolas Tubéry.

Le devenir de notre écosystème étant au coeur des préoccupations contemporaines, Silent Poetry vise à illustrer avant tout la poésie, les images, les questions que génèrent aujourd’hui ce qui ne parle pas, ce qui n’est pas humain, la nature dans son ensemble.

“Le plus beau voyage que j’ai fait, c’était dans les yeux d’un chat.
Leur silence est proche de celui des livres. Leur silence est de l’encre.
Il entre dans notre coeur et il parle. De l’intérieur de nous.
Les livres qui n’ont pas cette grâce ne sont que marchandise, pesanteur et poison.”
Christian Bobin, Un bruit de balançoire, Editions de L’iconoclaste, Paris, 2017

Les œuvres présentées pour l’occasion, peintures, sculptures ou vidéos ont toutes le point commun de figurer des éléments provenant de la nature, motifs végétaux, matériaux organiques ou des éléments issus de son observation, personnelle et sensible, scientifique ou sociologique. Des miroirs d’autant de visions, d’attitudes ou d’objets d’études singuliers à chacun des artistes exposés qui nous donneront à penser, à se projeter, à s’émouvoir silencieusement.

“Enfant, avant la merveilleuse catastrophe d’apprendre à lire, je dévorais les pages de la lumière. L’odeur de rouille d’une rose ancienne me soûlait.
J’aimais cette proposition que les fleurs font au premier venu, leur manière de pousser leur âme devant elles brutalement, comme le font les timides. Leurs couleurs sont des pensées-buées, des pensées non encore fixées par une formule.

Il y a plusieurs vies. La plus apparente est faite de briques de langage. Et puis il y a cette autre vie flottant au-dessus du monde comme les couleurs au dessus des prés. Elle n’est pas faite de briques mais de vide, d’intervalles, de silences. Le mieux serait de parler le moins possible – ou alors comme fait le mimosa.”
Christian Bobin, Un bruit de balançoire, Editions de L’iconoclaste, Paris, 2017

 

Galerie Jérôme Pauchant
 61, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
Mercredi – Samedi / 14h – 19h et sur rendez-vous
Nicolas TUBERY_MAQUIGNON_Bad Manners production_©Nicolas Tubéry_Courtesy Galerie Jérôme Pauchant_Paris
Nicolas TUBERY, MAQUIGNON, 2017
vidéo HD, 16 min 30 sec, Bad Manners production © Nicolas Tubéry.
Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris

 



13 Partages