Selphish, l’exposition de soi – 12/03 au 07/06 – Espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète 13 rue des Balances à Montpellier

Selphish, l’exposition de soi – 12/03 au 07/06 – Espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète 13 rue des Balances à Montpellier

Exposition collective Selphish, l’exposition de soi conçue par Thierry Fournier et Pau Waelder du 12 mars au 7 juin 2020 dans l’espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète, Montpellier avec Martin John Callanan, Alix Desaubliaux, Lauren Lee McCarthy, !Mediengruppe Bitnik.

Vernissage mercredi 18 mars à partir de 18h30

Rencontre publique : L’Exposition de soi
avec Bernard Harcourt, Thierry Fournier et Pau Waelder
Café de la Halle Tropisme, Montpellier, 18 mars 2020

exposition Selphish_Espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète_©Martin John Callanan
Each and Every, John Callananand, vue d’exposition, Galerie Horrach-Moyà, Palma, 2017.

Dans les interactions que nous déployons sur internet, tout tourne autour de nous-mêmes. Tout ce que les plateformes nous proposent est adapté à nos préférences et on expose la meilleure version de soi : les réseaux nous aiment furieusement autocentrés. À l’intérieur de cette bulle de filtres, les autres nous partagent et nous likent, pourvu que nous les aimions aussi. Toutes les composantes de cet « ego en ligne » se traduisent ainsi par des données qui dressent un portrait, parfois très différent de la vie réelle. Le chercheur Bernard E. Harcourt a nommé « société d’exposition » (expository society) cette culture où le désir permanent d’exposition de soi permet une surveillance généralisée, pour laquelle la coercition n’est même plus nécessaire. En quoi l’objet culturel que constitue une exposition en art peut-il alors interroger cette « exposition de soi » sur les réseaux ? En quoi un tel projet peut-il provoquer une relation spécifique entre cette exposition, la ville et internet ? Peut-on relier le temps court et l’attention réduite des réseaux sociaux à la temporalité d’une exposition physique ?
Selphish aborde l’exposition de soi sur internet, par quatre œuvres qui se modifient chaque semaine pour former le portrait d’une nouvelle personne du public.

L’exposition est constituée de quatre œuvres (dont deux génératives), créées pour l’exposition par quatre artistes : Martin John Callanan, Alix Desaubliaux, Lauren Lee McCarthy et le duo !Mediengruppe Bitnik (Carmen Weisskopf et Domagoj Smoljo). Les quatre artistes ont déjà abordé de manière critique les enjeux liés à l’exposition de soi sur internet ; ils pratiquent le code et les pièces génératives, souvent sous forme d’installations. Onze participant·es volontaires et internationales ont aussi accepté que leurs profils Instagram et leurs traces sur Google soient lues (parfois en direct) par les œuvres de l’exposition.

Chaque œuvre interprète les profils et traces des participant·es, à partir des données que son programme trouve, sous forme de projections, écrans, objets, impressions, etc. Les quatre œuvres se modifient automatiquement chaque semaine : l’exposition toute entière est dédiée simultanément à un·e seul·e participant·e. Le titre, Selphish, est un jeu de mots entre selfish (égoïste), et phishing (hammeçonnage, désignant le fait de capturer indument les données d’une personne pour commettre une usurpation d’identité).

exposition Selphish_Espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète_©Alix Desaubliaux
Alix Desaubliaux, projet pour Selphish, image de travail de l’environnement de jeu, 2019

Participant·es : Franck Ancel, Flora Bousquet, Flore Baudry, Aina Coca, Alexandra Ehrlich Speiser, Sophie Fontanel, Will Fredo, Raquel Herrera, Azahara Juaneda, Margot Saint-Réal, Claire Valageas

Espace Mécènes du Sud Montpellier-Sète
13 rue des Balances à Montpellier