Moteur Cailloux – Le futur leur tombe dessus – 17/05 au 27/05 – Atelier W, Pantin

Moteur Cailloux  –  Le futur leur tombe dessus – 17/05 au 27/05 – Atelier W, Pantin

Exposition à l’Atelier W, Pantin de Moteur Cailloux (Laure Wauters & Demi Tour de France) « Le futur leur tombe dessus » jusqu’au 27 mai 2019.


Vernissage vendredi 17 Mai 2019 à partir de 18h

“Le futur leur tombe dessus”
Pantin, quelque part dans un futur proche et lointain à la fois (le proche / le lointain), peut être en 2049. Nous nous apprêtons à plonger dans un grand lac aux eaux troubles afin de récupérer de l’argile en son fond pour y façonner des moulages.
Nous nous enfonçons peu à peu dans les profondeurs de la matière mouvante jusqu’à disparaître, avalées par la ville.
Au réveil de ce rêve, nous avons décidées d’imaginer et d’exhumer les vestiges de cette ville afin de percer les mystères de Pantin.
En s’immergeant dans une forme d’archéologie futuriste, des premiers vestiges de Pantin sont d’abord apparus : des points, puis des lignes, puis des grilles, unidimensionnelles, tridimensionnelles, ainsi l’espace a commencé à se démultiplier, à se retourner, à s’inverser, à s’entremêler.
La gravité, le temps et l’espace se croisent ici, en un seul lieu : W.
Le futur tombe du ciel, le passé est englouti dans le sol à moins que ce dernier n’en soit le gardien de la mémoire.
La terre se creuse, des monticules apparaissent, les archives de la ville sortent du sol et des murs. Entre reliques technologiques, objets du quotidien récoltés, résidus de plantes périphériques, ces ersatz du passé ou du futur témoignent tous d’une certaine exploration, un état des lieux de l’espace et du temps qui apparaît ici dans une forme primaire et quelque peu absurde. L’univers mis ici en scène çà-et-là questionne ainsi le devenir de la ville et la ville en devenir, et plus largement sur la condition humaine contemporaine.
Les fragments trouvés ci et là et disposés dans l’espace sont autant de récits du territoire qui se trouvent fossilisés, cristallisés, détournés et qui interrogent le spectateur sur l’espace et la matière. On entre alors comme des apprentis scientifiques dans une sorte de 4ème dimension ou présent, passé et futur ne font qu’un.
Tout se confond, envers / endroit, chaos / sublime, fragilité / monumental, pérennité/ instabilité, factice / nature, construction / déconstruction, fiction / réel … tout s’entrechoque telle une collision dans un trou noir béant.
Les portes du futur s’ouvrent ici pour ne donner sur “rien” à l’image de toutes les portes et fenêtres emmurées de la ville, qui ouvrent peut-être sur un monde meilleur.
Un jour le futur nous tombera dessus (et il sera alors trop tard).

Moteur Cailloux est né de la rencontre entre 3 artistes, Laure Wauters et Demi Tour de France (Marie Bouthier & Anouck Lemarquis), réunies autour de leur fascination pour les vestiges et les palimpsestes contemporains. Abordant cette question à partir de différent médiums, allant de la sculpture à la photographie, l’envie est apparue de construire ou déconstruire la matière et le récit ensemble, en confrontant leurs différentes visions sur le paysage et ses traces.
En réfléchissant à la manière de produire une nouvelle histoire collectivement, il importe ici de dessiner une hétérotopie nourrie de leur univers distincts et pourtant proches.
Moteur Cailloux agit comme un “moteur de recherche” mettant en exergue les matières du passé et celles à venir, recherchant le sublime dans le quotidien, voyageant dans les mythes d’antan et les récits futurs, farfouillant dans les archives et se projetant dans les imaginaires suggérés par les lieux traversés ou rêvés.

Atelier W
6 Avenue Weber 93500 Pantin
Samedi – Dimanche : 14h – 20h
Mardi – Vendredi : 16h – 20h et sur rendez-vous