20/12-16/01 – MAXIME COEUR – SECOND LIFE – GALERIE DES JOURS DE LUNE – METZ

20/12-16/01 – MAXIME COEUR – SECOND LIFE – GALERIE DES JOURS DE LUNE – METZ

Exposition “Second life” de Maxime Coeur du 20 décembre 2018 jusqu’au 16 janvier 2019.

Vernissage jeudi 20 décembre à partir de 18h

Commissariat de Viviane Zenner

 Maxime Coeur : de l’eco-design pour habiter la galerie 

Maxime Coeur développe un intérêt pour divers matériaux de construction et porte son attention sur des objets, rebus, qu’il recueille suite à ses promenades urbaines. Il les détourne, les transforme pour leur offrir un caractère poétique, une nouvelle vie. Ces éléments combinés ensemble composent de nouveaux mobiliers et objets qui portent l’empreinte du temps tout en ayant un nouvel usage. Le réemploi et le recyclage sont au coeur de la pratique de cet artiste. Sa démarche artistique se fonde sur les trois piliers du développement durable, l’environnement, le social et l’économie. Selon ses projets, Maxime Coeur travaille de façon collaborative en privilégiant les rencontres et le faire ensemble. Chaque trouvaille l’amène à comprendre les matières et a en déployer leurs multiples possibilités d’utilisation. 

A la galerie, son accrochage, du sol au plafond, évoque la notion du cycle temporel. Des baignoires deviennent des fauteuils qui permettent de ressentir le contact avec une matière non-habituelle. D’autres assises, en carton, en bois, récupérés et transformés, invitent à prendre le temps de s’arrêter et d’apprécier leur texture et leur forme organique. Des coussins, en tissus transparent recyclé, les accompagnent et évoquent une envolée. En écho, des planches de skate board peintes suggèrent du mouvement, une énergie. L’usage premier et la mémoire de son propriétaire donnent la place à des peintures. Chacune de ces planches obtiennent alors une identité, une singularité. En vitrine, des chaises, réalisées à l’aide de palettes, en suspension, mettent en évidence le processus d’une suite, d’un devenir, d’une vie du matériau qui se poursuit. 

Les oeuvres de Maxime Coeur symbolisent la transition, notre planète en suspens. Elles mettent en lumière le processus de transformation de la matière, sa continuité. L’artiste interroge notre relation aux objets ainsi qu’aux matières usagées et invite à porter un autre regard sur leurs possibles métamorphoses. 

Pauline Lisowski

 

Galerie Des jours de lune,
5 rue de l’Arsenal 57000 Metz

www.joursdelune.com

 



34 Partages