Mathieu Mercier – Loops – 21/06 au 22/09 – Frac Normandie Caen

Mathieu Mercier – Loops – 21/06 au 22/09 – Frac Normandie Caen

Exposition personnelle Loops de Mathieu Mercier au Frac Normandie Caen jusqu’au 22 septembre 2019.

Vernissage le jeudi 20 juin à 18h30

Après avoir répondu à plusieurs invitations de commissariats d’exposition d’œuvres de la collection en 2006, 2010, et 2015 cette exposition monographique est la première de Mathieu Mercier dans le nouveau bâtiment du Frac Normandie Caen. L’occasion pour l’artiste d’aborder ses œuvres dans une approche spécifique au temps et à l’espace et de produire une nouvelle œuvre.

Plongée dans l’obscurité, l’exposition LOOPS propose un parcours où les formes récurrentes développées par Mathieu Mercier sont ici sublimées dans des œuvres spectaculaires qui répondent à l’échelle et aux contraintes des espaces d’exposition. La figure de la boucle métaphorique ou plus littérale suggère ici un rapport au temps particulièrement « dilaté ».

Comme souvent chez Mathieu Mercier, les œuvres sont une libre association de formes ou objets populaires (manufacturés, artisanaux) et de formes et approches scientifiques ou esthétiques.
La sculpture inédite d’une baie vitrée monumentale produite par le Frac ouvre l’exposition, clin d’œil à l’antique « nombre d’or » qui en dessine les lignes spécifiques.

À travers cette baie, la vision au loin d’une image hyperréaliste d’une simple corde sur fond noir fait place de plus près à une autre réalité, celle d’une subtile trame géométrique d’une tapisserie faite d’un tissage minutieux de fils de laine et de soie.

Mathieu Mercier s’intéresse également au vivant dans un principe d’observation et de renouvellement des formes dans des espaces temps singuliers qui perturbent la perception du réel. Il présente sa vidéo Le Nu (2013), vidéo en 3D d’un corps féminin co-produite avec Orange pour « pushyourart » 2013 au Palais de Tokyo dont le résultat permet de dépasser ici la simple vision naturelle.

Entre attraction pour le public et objet d’étude scientifique, un couple d’axolotls est présenté dans un dispositif de diorama conçu par l’artiste. En voie de disparition à l’état sauvage, leur survie est dorénavant assurée tant par leur statut de « nouveaux animaux domestiques » (NAC) que par l’intérêt que leur portent les scientifiques. Dans l’exposition, ces animaux hybrides semblant venir d’un autre temps concentrent l’idée d’évolution et de mutation des espèces.

Visuel de présentation : Mathieu Mercier, Sans titre (2014) Collection Cité Internationale de la Tapisserie, Aubusson. Fonds Régional de Création de tapisseries contemporaines © DR

Frac Normandie Caen
7 bis rue Neuve Bourg l’Abbé
14000 Caen
Entrée libre du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 25 décembre et pendant les périodes de montage des expositions.