locus amoenus – 17/01 au 02/02 – Plateforme Paris

locus amoenus – 17/01 au 02/02 – Plateforme Paris

Exposition collective locus amoenus jusqu’au 2 février 2020 à Plateforme Paris avec les artistes Marcel Dinahet, Guillaume Gouerou, Dimitri Mallet, Aurélien Mauplot, Flora Moscovici.

Vernissage vendredi 17 janvier 2020 de 18h à 22h

Le “locus amoenus” est une expression désignant un lieu idyllique, agréable et charmant, d’une grande beauté. Elle est particulièrement utilisée dans la littérature latine classique au Moyen Age, à la Renaissance mais déborde et glisse aussi à travers l’époque moderne et contemporaine, notamment chez Baudelaire. L’exposition rassemble les oeuvres de cinq artistes, disparates et similaires, féminins et masculins, se rejoignant ou s’étirant formellement, jouant de la lumière, de contradictions et de déformations. Pour Nelson Goodman, la fiction et la non-fiction agissent de manière similaire sur les mondes réels. Les mondes de fiction sont donc des mondes possibles, mais inclus dans le monde réel*.
Les artistes de l’exposition tendent à rendre ce lien inextricable entre le paysage fantasmé et le réel conté, entre le fugace et le démesuré. Le “locus amoenus” est une variation de ce paysage idéal, une réplique surnaturelle qui se repend au-delà et en deçà des ses propres formes.

* Nelson Goodman « Manière de faire des mondes » Collection Folio essais Gallimard, 2006

Plateforme Paris
73 rue des Haies, 75020 Paris
mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 14h30 à 19h30.