Julien Clauss / Jérôme Poret – 07/04 au 26/05 – Les Instants Chavirés, Montreuil

Julien Clauss / Jérôme Poret – 07/04 au 26/05 – Les Instants Chavirés, Montreuil

Expositions aux Instants Chavirés / Ancienne Brasserie Bouchoule de Julien Clauss “Ground Noise” et Jérôme Poret “La Teinturière de la lune” jusqu’au 26 mai 2019.


Vernissage le dimanche 7 avril de 15h à 21h
Dimanche 19 mai – Concert In Situ – Julien Clauss – 16H
Dimanche 26 Mai – Concert In Situ – Jérôme Poret – 16H
Entrée libre sur tous les événements

Au printemps 2019, Les Instants Chavirés accueillent deux projets littéralement dédiés à l’ancienne brasserie Bouchoule, l’espace d’exposition des Instants Chavirés : GROUND NOISE de Julien Clauss et LA TEINTURIÈRE DE LA LUNE de Jérôme Poret.
Un jeu de temporalités différentes se jouera entre les deux expositions personnelles qui fonctionnent selon les révolutions des têtes de lecture du dispositif sonore de Julien Clauss d’un côté et l’activité de fermentation d’une cuve de houblon, un brassin, placée in situ par Jérôme Poret de l’autre.
A l’instar d’une chambre d’écho, les deux expositions vont augurer des points de jonction et de disjonction, chaque cycle d’activité conditionnant l’expérience des visiteurs. Au programme : amplitude sonore déployée de l’usure du sol et mystère de l’alchimie de la fermentation passé à la loupe !

RENDEZ-VOUS DURANT LES EXPOSITIONS

Dimanche 12 avril 
PRÉSENTATION / RÉSERVATION/ SIGNATURE DE “LA TEINTURIÈRE DE LA LUNE” EN BOUTEILLES – ENTRÉE LIBRE
La teinturière de la lune
12 euros – 75 cl – 250 exemplaires numérotés et signés
Réservation via mail ou sur place: bass.extension@gmail.com
Possibilité de dégustation à la salle de concerts à partir du 14 mai où elle sera disponible en pression pendant les soirées aux Instants Chavirés 7, rue Richard Lenoir 93100 Montreuil.

Dimanche 19 mai
> CONCERT IN SITU – JULIEN CLAUSS – 16H – ENTRÉE LIBRE

Dimanche 26 mai 
> SÉANCE D’ÉCOUTE IN SITU – JÉRÔME PORET – 16H – ENTRÉE LIBRE


Ground Noise de Julien Clauss est un projet sonore spécifiquement conçu pour l’espace d’exposition des Instants Chavirés. Il propose en quelque sorte une topographie sonore et active des sols de la brasserie Bouchoule en se fondant sur la lecture en direct des micro-reliefs du sol et leur sonification.
La dalle usée de l’ancienne halle des Instants Chavirés est investie comme matière première d’un dispositif de lecture inspiré de platines vinyles. L’installation concrétise des problématiques d’écriture, de hasard et de support à l’aide de platines à détection laser programmées et traitement analogique modulaire.
L’érosion du sol est envisagée comme une forme d’écriture dans la matière, figurant dans les reliefs la partition d’un paysage sonore qui se déploie dans l’espace d’exposition des Instants Chavirés.
L’installation sonore sera également activée sous forme d’un concert de Julien Clauss l’avant-dernier week-end de l’exposition.
Avec la participation du DICRéAM et le soutien de l’INA GRM, Sick Sensor et de Métalu.

Julien Clauss, né en 1974, vit et travaille dans les Hautes-Alpes.
Depuis 2001, il réalise des pièces sonores, des sculptures, des installations, des performances, et des dispositifs radiophoniques.
C’est par le son qu’il aborde son travail sculptural, cherchant à mettre la matière sonore en forme et en espace selon différentes techniques. Cette pratique de la sculpture sonore l’amène à penser l’invisible : comment y faire forme, comment composer une étendue, délimiter un espace et avec quelle porosité, et selon quelles modalités organiser la perception physique de cet invisible?


En parallèle du projet Ground Noise de Julien Clauss, nous accueillons celui de Jérôme Poret qui fait directement écho à la fonction originelle de l’espace d’exposition des Instants Chavirés, l’ancienne brasserie Bouchoule en y déposant un brassin. En nommant son projet La Teinturière de la lune ainsi que la bière créée à cette occasion, Jérôme Poret fait directement référence aux alchimistes qu’on désignait comme teinturiers au Moyen Âge. En effet, ce qui intéresse l’artiste est surtout ce processus chimique de fermentation qui agit dans l’obscurité de la cuve. À l’aide d’une caméra, il tente de restituer les mouvements et transformations imperceptibles qui habitent l’espace confiné de la cuve présentée au rez-de-chaussée de la Brasserie.
Remerciements : Frank Le Liboux pour le labo photo du Centre Jean Lurçat à Montreuil, Timothy Mason (tirage photos), Carole et Frank Bellon de l’Atelier de la Bière, Jean Louis Chapuis de Warmgrey (graphisme de l’étiquette), Sybille Raffort pour son assistance.

Jérôme Poret, né en 1969, vit et travaille à Verrières-le-Buisson et Paris. Il explore les dimensions événementielles et matérielles du son. Inscrit dans les pratiques musicales dites extrêmes (indus, métal, noise) et leurs esthétiques, l’électro-acoustique, son univers plastique en fait le matériau d’une interaction avec les lieux et les architectures investis. Il les conçoit comme « une structure amplificatrice », émettrice d’un environnement social et artistique donné, à affecter.
Musicien, producteur du label de disque vinyle expérimental LABELLE69, il réalise des pièces sonores, performances, mais aussi des dessins muraux Sonicdrawings, installations, vidéos. Autant de moyens pour donner « forme » au son, entre matière imperceptible (images, fréquences) et objets physiques bien réels.


INSTANTS CHAVIRÉS / ANCIENNE BRASSERIE BOUCHOULE
2 Rue Emile Zola – Montreuil – M°Robespierre
Exposition ouverte du mercredi au dimanche 15h/19h – entrée libre