Jochen Lempert – Jardin d’hiver – 23/01 au 29/03 – Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac

Jochen Lempert – Jardin d’hiver – 23/01 au 29/03 – Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac

Exposition personnelle Jardin d’hiver de Jochen Lempert jusqu’au 29 mars 2020 au Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac

Vernissage le jeudi 23 janvier de 17h à 21h

L’exposition personnelle de Jochen Lempert s’inscrit dans la volonté du Crédac de poursuivre son accompagnement des artistes. En effet, l’artiste allemand (né à Hambourg en 1958) faisait partie du projet The Registry of Promise que le Crédac avait organisé avec le commissaire Chris Sharp dans quatre centres d’art en Europe (2014 -2015).1 Jochen Lempert présentait son travail dans le chapitre The Promise of Melancholy and Ecology à la Fondation Giuliani à Rome. L’exposition questionnait le trauma lié aux conceptions traditionnelles de l’idée de nature. Ayant étudié la biologie et travaillé comme ornithologue sur des navires de recherche en mer du Nord, Jochen Lempert porte sur ses sujets photographiques un regard scientifique teinté d’humour et d’une certaine mélancolie, mais toujours dénué de morale.

Développées par lui-même dans une chambre noire, ses photographies semblent anachroniques. Son art ne se limite pas à la production d’images, une part importante s’énonçant dans les pages des livres et dans l’espace d’exposition. Jochen Lempert porte un regard intéressé et sensible à la relation que les choses entretiennent entre elles et c’est dans l’espace qu’il opère des analogies et des correspondances, auxquelles il donne le rythme qui entraîne notre lecture de son travail. Cet exercice nous évoque celui de son compatriote Aby Warburg qui, à Hambourg même, entama son célèbre Atlas Mnémosyne à l’été 1926.

Sa méthode photographique se situe du côté des modernes comme Karl Blossfeldt (18651932), August Sander (1876-1964), mais encore davantage de celui de la botaniste Anna Atkins (1799-1871), à laquelle il voue une grande admiration et qui la première avant William Henry Fox Talbot et son Pencil of Nature travailla à un index des plantes, au service de la biologie.

Jochen Lempert est né en 1958 à Moers, Allemagne. Biologiste de formation, il a débuté une pratique artistique parallèlement à ses activités universitaires à l’université de Bonn, dans le cadre desquelles il a utilisé la photographie en autodidacte comme outil documentaire. Il a également été actif au sein collectif de cinéma expérimental Schmelzdahin qui a exploré les possibilités chimiques offertes par les pellicules argentiques entre 1979 et 1989. Ses activités de biologiste, notamment d’observation et de cartographie de la faune et la flore pour des instituts de recherche, l’ont occupé jusqu’à récemment. Sa pratique de la photographie, exposée à l’échelle internationale, est marquée par la dimension expérimentale et documentaire issue de ses études du vivant.

Jochen Lempert est représenté par les galeries ProjecteSD (Barcelone), et BQ (Berlin).

Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac
La Manufacture des Œillets
1 place Pierre Gosnat, 94200 Ivry-sur-Seine
+ 33 (0) 1 49 60 25 06
contact@credac.fr
Ouvert du mercredi au vendredi de 14h à 18h, le week-end de 14h à 19h.
Entrée libre