22/09 ▷ 27/10 – HAYOUN KWON – J’ENTENDS SOUDAIN DES BATTEMENTS D’AILES – GALERIE SATOR PARIS

22/09 ▷ 27/10 – HAYOUN KWON – J’ENTENDS SOUDAIN DES BATTEMENTS D’AILES – GALERIE SATOR PARIS

Exposition personnelle J’entends soudain des battements d’ailes de Hayoun Kwon du 22 septembre au 27 octobre à la Galerie Sator, Paris.

Vernissage à l’occasion de PASSAGE PAS SAGE le samedi 22 septembre en présence de l’artiste de 15h à 22h

Arrive-t-il d’un pays lointain
Ce volatile au regard éteint
Moi je le crois revenu
Apeuré et nu
Du fond de ma mémoire
Rétive
Alors du temps qui passe.
Feu ! Chatterton – L’oiseau (2018)

La rencontre constitue un point de départ dans le processus plastique d’Hayoun Kwon. De cette rencontre, elle retient une histoire, une expérience passée qu’elle va ensuite mettre en image. Elle travaille et façonne l’espace du souvenir en s’immisçant dans un territoire spatio-temporel régi par la fuite, l’oubli et par conséquent l’interprétation. L’artiste nous donne à expérimenter des souvenirs impermanents. L’Oiseleuse (The Bird Lady) est une œuvre vidéo résultant d’une installation en réalité virtuelle, et qui, à l’occasion de l’exposition est accompagnée d’images sérigraphiées. L’œuvre consiste en un hommage et une réponse au souvenir d’un homme, Daniel, qui fut son professeur de dessin aux Beaux-arts. Depuis une dizaine d’années, il partage ses souvenirs de jeunesse, de ses amis et de ses expériences. Avant le dessin, il a travaillé brièvement en tant qu’assistant de gestionnaire de biens. L’artiste raconte : « En 1967, à Paris, Daniel devait visiter les appartements de tous les locataires d’un ancien bâtiment pour mesurer les espaces intérieurs et en dessiner les plans. Il m’a dit que chaque porte ouvrait sur un autre monde. Lorsqu’il est entré chez l’oiseleuse, il était si émerveillé qu’il a complètement oublié le but de sa visite. Il oubliait la réalité derrière lui pour se plonger dans un monde unique et nouveau. Il a discuté avec elle, il est reparti sans mesurer ni dessiner. Le soir même, il a dû inventer un plan. » Hayoun Kwon est séduite par le récit inévitablement sublimé de ce qui fut un évènement magique. Un récit augmenté. […] Julie Crenn

8 passage des Gravilliers
75003 Paris


0 Partages