08/11▷22/12 – GÉRARD RONDEAU – GALERIE BAUDOIN LEBON

08/11▷22/12 – GÉRARD RONDEAU – GALERIE BAUDOIN LEBON

Exposition de Gérard Rondeau du 08 novembre au 22 décembre à la galerie baudoin lebon, Paris.

 

Vernissage mercredi 14 novembre de 18h à 21h

Pour cette nouvelle exposition, la galerie baudoin lebon nous fait découvrir ou redécouvrir le travail du photographe Gérard Rondeau.

L’acuité de son regard est certainement prédatrice – comment être photographe si l’on n’a pas l’instinct de chasse ? Mon ami pourrait se rendre maître par la séduction ou l’effet de surprise, empêcher la proie de résister afin qu’elle se rende ; il est bien plus subtil. Il ne montre pas son appareil si bien que ses futures prises ne voient rien venir. Il lui faut cette dessaisie par quoi la victime consent tout à fait à capituler.” Jean -Paul Kauffman

Grand portraitiste travaillant régulièrement pour Le Monde pendant plus de vingt ans, réunissant une très grande collection de portraits de peintres et d’écrivains contemporains, Rondeau sait toujours choisir un angle original et nous permet ainsi d’échapper aux stéréotypes des clichés d’information.

“J’aime le cérémonial du portrait : sonner chez la personne à photographier, entrer, avoir quelques paroles aimables, et en même temps, appréhender l’intérieur, les lumières, deviner des habitudes, se sentir gêné d’être soudain dans le salon ou dans la chambre de quelqu’un que l’on connaissait par les textes ou par une oeuvre, s’excuser d’être indiscret… Et j’en aime la solennité, le moment où l’on engage un rapport de force, ou l’on fait en sorte qu’“il” ou “elle” s’abandonne, où l’on pénètre l’intimité d’un visage, d’une silhouette, d’une épaule, ou l’on est un court instant très proche de quelqu’un qu’on ne reverra peut-être plus.
Constituer ainsi une collection de silhouettes, de lumières, de regards.
Se faire un monde de portraits, une chronique de la vie peuplée de rencontres, avec le souhait que dans chaque portrait, le spectateur puisse y rencontrer à la fois l’histoire et la fiction.” Gérard Rondeau

 

galerie baudoin lebon
8 rue charles-françois dupuis 75003 paris

exposition_Gérard Rondeau_galerie baudoin lebon_Paris
Gérard Rondeau, Jim Jarmush, Cannes, 1989, tirage aux sels d’argent, 19 x19 cm


0 Partages