[EXPOSITION] 16/12 ▷ 13/01 – Ruiz Stephinson – Rain Of Personal Ecstasy – Mannerheim gallery – Paris

[EXPOSITION] 16/12 ▷ 13/01 – Ruiz Stephinson – Rain Of Personal Ecstasy – Mannerheim gallery – Paris

Exposition personnelle Rain Of Personal Ecstasy de Ruiz Stephinson du 16 décembre 2017 au 13 janvier 2018 à la Mannerheim gallery, Paris.

Mannerheim gallery est heureuse de présenter la nouvelle exposition de Ruiz Stephinson, Rain of Personal Ecstasy.

Vernissage samedi 16 décembre de 18 à 21h.

Investissant l’espace de manière inédite et créant une circulation entre le sol et le plafond, les artistes développent un vocabulaire structurel et matériel qui déjoue les hiérarchies entre les médiums. Les œuvres présentes dans l’exposition sont connectées formellement aussi bien aux dessins d’une grotte rupestre qu’à des œuvres emblématiques empruntées à l’art moderne et contemporain et avec lesquels ils entretiennent un dialogue vivant. Rain of Personal Ecstasy désigne ces énergies vitales qui traversent les formes, par mouvements cycliques, infinis et fertiles.

« Vous voyez, malheureusement, je suis un explorateur. Les jeunes d’aujourd’hui vivent une période de crise mais aussi d’évolution …, lança l’un d’un regard oblique.
— Ce n’est pas l’enveloppe extérieure qui est réelle, mais l’essence des choses, rétorqua l’autre. Par conséquent, il est impossible pour quiconque de produire quelque chose de réel en imitant simplement la forme extérieure d’un objet. » Le sourcil froncé, grimaçant :

« J’ai essayé de casser la matière avec de la couleur, parce que ce qui m’ennuie, c’est d’être esclave de la matière.
— L’artiste devrait savoir déterrer et faire émerger l’être qui est dans le matériau et être l’outil qui fait ressortir son essence cosmique en essence visible, s’exclama l’autre.

— Je déteste les gens qui mystifient la technique, murmura l’un, en se détournant. La matière doit continuer sa vie naturelle après avoir été modelée par la main.
— Voulez-vous de l’eau ? proposa l’autre.

— Oui, mais seulement pour satisfaire le goût des collectionneurs. C’est une sorte d’extase de choses fragiles et de demi-tons. Je suis à la recherche d’autre chose. J’ai pris un gros morceau de plâtre, je lui ai donné la forme grossière d’un homme assis, puis j’ai jeté du goudron dessus. Juste comme ça, une réaction violente, répondit l’un.

— … Je crois à une confrontation sans pitié entre la main et les matériaux, marmonna l’autre, à personne en particulier. »

Ruiz Stephinson est un duo d’artistes pluridisciplinaires composé de Coralie Ruiz (FR) et d’Anthony Stephinson (UK). Ensemble, ils explorent les relations entre les espaces et utilisent des bribes d’éléments principalement issus du champ de l’art qu’ils connectent et à partir desquels ils développent des formes en constante évolution, dans un courant sans fin. En parallèle à leur travail, ils ont créé Goswell Road, artist- run-space et maison d’édition fondés en 2016, dans leur atelier du 10e arrondissement de Paris.

Visuels de présentation :
gurgle. Concrete, glazed ceramic, steel, fountain parts, water, 2017
Untitled (to repel evil spirits). Concrete, dried thistle, 2017

Mannerheim Gallery
6 rue Notre-Dame de Nazareth 75003 Paris
www.mannerheimgallery.com
La galerie est ouverte du mercredi au samedi, de 14h à 19h, et sur rendez-vous.

 



English English Français Français Italiano Italiano
0 Partages