[EXPOSITION] 14/10 ▷ 09/12 – Steven Cox – Good Vibrations – Galerie Jérôme Pauchant – Paris

[EXPOSITION] 14/10 ▷ 09/12 – Steven Cox – Good Vibrations – Galerie Jérôme Pauchant – Paris

Exposition personnelle Good Vibrations de Steven Cox du 14 octobre au 09 décembre à la Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

Vernissage le 14 octobre de 18h à 21h

La galerie Jérôme Pauchant est heureuse de présenter la première exposition personnelle de Steven Cox en France. Intitulée Good Vibrations, elle rassemble de nouvelles œuvres qui explorent le motif de la rayure, une structure régulièrement traitée dans le travail de Cox.

Une série de peintures aux effets optiques, des œuvres à la composition resserrée, des hachures verticales très contrastées semblent frémir et scintiller, créant l’illusion d’une surface vibrante. Cette illusion d’optique est un phénomène causé par la vibration chromatique, les rayures compressées créent un puissant trouble de la perception, l’œil est incapable de discerner le fond de la forme. L’absence d’un point de focalisation précis et cette structure aux contrastes intenses donnent à la surface de l’œuvre l’effet de vibration et de pulsation. Signature de l’Op Art, l’effet optique encourage le spectateur à interagir, perturbant nos habitudes visuelles.

En explorant le conflit de la relation entre le fond et la forme, l’interaction du spectateur avec l’œuvre est simultanément détournée par l’action de l’œuvre sur lui-même. Une expérience visuelle à double sens donc, où le spectateur est encouragé à étudier l’œuvre à distance, puis de très près, et sous différents angles. De face, l’œuvre apparaît d’abord en noir et blanc. De côté, les bandes fines se matérialisent pour révéler un subtil semblant de nuances, comme un Colour Field.

Cette nouvelle série de Steven Cox explore les oppositions et les contradictions. En autorisant ces distorsions dans la forme graphique, certaines particularités peuvent renseigner le geste de l’artiste. Au lieu d’utiliser du ruban de masquage et des pinceaux pour ces compositions précises au processus systématique, Cox détourne des outils utilisés pour la décoration d’intérieur. Il se sert d’un assemblage de spatules à encoches pour enduit afin de créer une surface en 3 dimensions et de former des lignes verticales de 4 millimètres sur la toile. Des imperfections viennent perturber la composition linéaire, détails que l’artiste met en valeur en y superposant plusieurs couches de peinture à l’aide d’un rouleau.

En utilisant cette technique originale, Cox se confronte à un médium qui lui offre une infinité de dimensions visuelles, et revisite à sa façon la peinture optique avec de nouveaux outils qui participent à ce renouvellement.

Ayant acquis aujourd’hui et malgré son expérience encore jeune, une forme de maturité, Terencio González fait apparaitre un travail d’une profonde et forte unité. De ses tableaux surgit une éclatante empreinte de l’expérience abstraite, une lumière irradiante où le mouvement semble se restreindre dans l’immobilité. On pourrait parler de réification s’il n’y avait pas dans toute cette peinture un sens de l’empathie qui concerne très évidemment l’homme. En affichant en permanence son goût pour la peinture, la lumière et le sublime, il est, pour moi, l’un des artistes les plus inventifs de sa génération.

Steven Cox (né en 1986, UK) est diplômé d’un Master en Théorie de l’Art Contemporain (Edinburgh College of Art). Il vit et travaille à Edinbourg (UK).
Ses expositions personnelles ou en duo récentes incluent Steven Cox & Sarah Peters, Halsey McKay Gallery, New York, Language Barrier, Annarumma Gallery, Naples, Post No Bills, Galleri Benoni, Copenhague, A Moveable Feast, Galerie Jerome Pauchant, et parmi d’autres expositions collectives, Bech Risvig Collection, Huset for Kunst & Design, Danemark et Face to Face, Ernesto Esposito Collection, Italie.

Visuel du présentation (détail) : Steven Cox, Good Vibrations (Giving Me Excitations), 2017 Acrylique et huile sur toile © Steven Cox. Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

Galerie Jérôme Pauchant
61, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris,  France

Steven-Cox_Giving Me Excitations_Galerie-Jérôme-Pauchant
Steven-Cox, Good Vibrations (Giving Me Excitations), 2017 (détail) Acrylique et huile sur toile, 120 x 90 cm © Steven Cox. Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

 

 

 



English English Français Français Italiano Italiano
0 Partages
Partagez
Tweetez