[EXPOSITION] 11/01 ▷ 08/03 – Michael Bevilacqua – Beauty behind the madness – Galerie Pact – Paris

[EXPOSITION] 11/01 ▷ 08/03 – Michael Bevilacqua – Beauty behind the madness – Galerie Pact – Paris

Exposition personnelle Beauty behind the madness de Michael Bevilacqua du 11 janvier au 8 mars 2018 à la Galerie Pact, Paris.

«Beauty behind the madness» est la seconde exposition personnelle de Michael Bevilacqua à la galerie PACT.

Cette nouvelle série d’oeuvres (peinture et/ou impression digitale sur toile) est inspirée de Louis XIV et sa vie à Versailles, à laquelle l’artiste s’est intéressé lors de sa venue à Paris en 2016 à l’occasion de sa première exposition à la galerie PACT.

Comme pour chacune des séries de Michael Bevilacqua, l’influence de la musique est fondamentale. Le groupe américain «The Weeknd» et plus précisément leur deuxième album «Beauty behind the madness» sorti en 2015, est l’influence dominante de cette nouvelle série. Le titre de l’exposition lui fait ainsi référence, tout en rendant hommage à l’oeuvre de Louis XIV, dont la folie des grandeurs a largement contribué à l’envergure hors du commun du patrimoine historique et culturel de la France.

Michael Bevilacqua voue une passion sans limite aux jardins du chateau de Versailles. Pour cette raison, l’espace de la galerie sera transformé en jardin à la Versaillaise pendant l’exposition, depuis l’herbe au sol jusqu’aux treillages sur les murs.

Connu pour combiner les références culturelles et populaires dans ses toiles, Michael Bevilacqua mixe dessin, peinture, design graphique et collage, au travers d’une palette de couleurs saturée et glossy très caractéristique. Ses oeuvres, semi-autobiographiques, ponctuées de logos, de références musicales et annotations, traduisent ses préférences culturelles, intellectuelles et spirituelles. Stylistiquement influencé par le Pop et le Color Field Painting, Bevilacqua est également empreint l’infuence d’Andy Wahrol et sa technique sérigraphique sur toile. «En surface, l’oeuvre de Bevilacqua est une version updatée du Pop Art» disent certains, «mais il utilise une imagerie spécifique comme un langage crypté à propos de lui-même, son art, son environnement, et sa lutte interne à trouver l’équilibre entre ces mondes.»

Michael Bevilacqua est né à Carmel (Californie, USA), en 1966 ; il vit et travaille à New York. Diplômé de l’université de Long Beach et du Santa Barbara College, il a poursuivi ses études artistiques au Cambridge College of Art and Technology en Grande Bretagne.

Son travail a notamment été exposé dans les galeries Deitch Projects, Gering & Lopez, Kravetz Wehby et Jacob Lewis à New York, à la galerie Peter Amby à Copenhague, à la Faurschou Gallery à Pékin. Ses oeuvres ont par ailleurs fait l’objet d’expositions institutionnelles au Palais de Tokyo, à la Fondation Deste pour l’Art Contemporain à Athènes, au Chelsea Art Museum à New York, au Louisiana Museum of Modern Art au Danemark et au Aldrich Museum of Contemporary Art à Ridgefield aux Etats-Unis.

Ses œuvres font notamment partie des collections du Whitney Museum of American Art à New York et du Musée d’Art Moderne de San Francisco (SF MoMa).

Visuel de présentation : Michael Bevilacqua, Piss Boy, 2017, acrylic and digital archive on canvas 210 x 142,5 cm. – 82 3/4 x 56 in. Credit photo Grégory Copitet, Courtesy PACT

Galerie Pact
70 rue des Gravilliers 75003 Paris
www.galeriepact.com 



0 Partages