[EXPOSITION] 09/11 ▷ 22/12 – Fahamu Pecou – Black Magic – Backslash – Paris

[EXPOSITION] 09/11 ▷ 22/12 – Fahamu Pecou – Black Magic – Backslash – Paris

Exposition personnelle Black Magic de Fahamu Pecou du 09 novembre au 22 décembre à Backslash, Paris.

Vernissage jeudi 9 novembre de 14h00 à 21h00

Une signature de la monographie sera organisée pendant le vernissage, le jeudi 9 novembre, à Backslash, de 18h à 21h.

La galerie sera exceptionnellement ouverte le samedi 11 novembre

En parallèle à « Miroirs de l’homme », la rétrospective de son œuvre organisée par la Collection Société Générale et Backslash, ainsi que la publication de la monographie « Visible Man », l’artiste américain Fahamu Pecou présente BLACK MAGIC, sa quatrième exposition personnelle à la galerie.

Le nouvel ensemble d’œuvres exposées propose une perception plus juste et objective de l’homme noir en opposition à l’imagerie faussée héritée de l’ère coloniale qui, malgré sa puissance destructrice, n’a pas réussi à totalement effacer l’héritage de la culture et de la beauté noires.

A travers un corpus d’œuvres de formats et médiums différents, Fahamu Pecou tend à montrer l’importance et la beauté de l’héritage ancestral africain et de l’homme noir. Pendant des siècles, la culture et la spiritualité africaines ont été perçues et traitées comme démoniaques, effrayantes, comiques ou encore ignorantes. Les effets dévastateurs de la colonisation ont construit une image injuste et révoltante des africains et de la culture noire, notamment par l’imagerie publicitaire. Cette injustice a également débordé sur les mentalités africaines elles-mêmes, si bien qu’au sein de la société noire, de nombreuses personnes de descendance africaine (sur le continent mais aussi à travers la diaspora) se sont vues ou se voient encore aujourd’hui par le biais de ces images néfastes et pernicieuses.

Fahamu Pecou tente de proposer une vision authentique et honnête de l’homme noir. Dans ses dessins et ses peintures, il dévoile une iconographie liée à l’héritage africain, notamment par le biais de la liturgie Yoruba, religion ancestrale de l’Afrique de l’Ouest. Un système de codes et d’icônes laisse apparaître la beauté, la puissance et l’autonomie indéniable du continent liminaire africain. Fidèle à ses autres séries de toiles, il peint des autoportraits poignants où son corps se pare de costumes, objets et masques de l’Afrique de l’Ouest. L’artiste transcende ici toute la beauté de l’âme noire et rappelle que BLACK IS BEAUTIFUL.

L’artiste explique : « Malgré des efforts importants pour diminuer et dévaluer les contributions de l’Afrique au monde en général, une grande partie de son iconographie, de ses pratiques spirituelles et de ses idées, persiste telle une mémoire culturelle dans le monde entier. Dans toute la diaspora africaine, de nombreux aspects des cultures africaines autochtones subsistent dans la pratique quotidienne. Des croyances religieuses à diverses formes d’art, du langage corporel à d’autres formes de communication non verbales, ces «africanismes» font largement partie de notre vie quotidienne. »

Le travail de Fahamu Pecou a été exposé dans le monde entier, notamment au Museum Of Contemporary Art et au High Museum of Art d’Atlanta ou encore au Halsey Institute of Contemporary Art de Charleston. Son travail est présent dans de nombreuses collections publiques telles que le Seattle Art Museum, le Smithsonian National Museum of African American History and Culture de Washington, The West Collection de Philadelphie ou encore la Collection Société Générale. Fahamu Pecou est Docteur diplômé de l’Institute of Liberal Arts, Emory University d’Atlanta.

Visuel de présentation (détail) : Line of Sight, 2017. Acrylique sur toile, 152 x 122 cm

Exposition_Black Magic_Fahamu Pecou_Backslash

Backslash
29 rue notre dame de nazareth, 75003 Paris
www.backslashgallery.com



English English Français Français Italiano Italiano
21 Partages
Partagez21
Tweetez