[EXPOSITION] 09/12 ▷ 04/02 – All those moments will be lost in time like tears in rain – FMAC – Genève

[EXPOSITION] 09/12 ▷ 04/02 – All those moments will be lost in time like tears in rain – FMAC – Genève

Exposition All those moments will be lost in time like tears in rain du 09 décembre 2017 au 04 février 2018 à la Médiathèque Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)

Exposition All those moments will be lost in time like tears in rain réunit sous le commissariat de Bénédicte le Pimpec et Isaline Vuille les artistes Sarah Burger, Matthias Gabi, Ana María Gómez López, Alexis Guillier & Méryll Ampe, Arvo Leo, Ceel Mogami de Haas & Mathieu Arbez Hermoso, Lena Maria Thüring, Emile Zile, Terence Broad.

Vernissage le 09 décembre à partir de 16h

Visites guidées :
le samedi 06 janvier à 16h, par les artistes Sarah Burger et Ceel Mogami de Haas
le vendredi 19 janvier à 18h par les curatrices Bénédicte le Pimpec et Isaline Vuille

 

FMAC_© Eva Rittmeyer et Xavier Robel
© Eva Rittmeyer et Xavier Robel

Procuration #2
Sarah Burger et Ceel Mogami de Haas

Les procurations sont des temps de recherche donnés à des artistes issu-e-s de différents champs de la création contemporaine, et invité-e-s à travailler à partir des collections vidéo de la Médiathèque du FMAC.

La première procuration à été confiée à la photographe Aurélie Pétrel, la seconde aux artistes Sarah Burger et Ceel Mogami de Haas tandis que la troisième sera confiée au collectif Urgent Paradise (à venir, avril 2018).

Pour cette procuration, Sarah Burger et Ceel Mogami de Haas proposent une exposition sonore en lien avec le projet Tu’i Malila qu’ils développent actuellement, basé sur leur intérêt commun pour le film Blade Runner de Ridley Scott (1982). A l’occasion de cette procuration à la Médiathèque, ils connectent cette recherche à l’œuvre polymorphe de Chris Marker, conservée dans le fonds Christophe Chazalon au FMAC, et invitent huit artistes à la questionner, la redistribuer et l’interpréter. Cette exposition est introduite par le film Blade Runner – Autoencoded de Terence Broad.

© Eva Rittmeyer et Xavier Robel_FMAC
© Eva Rittmeyer et Xavier Robel

Prologue Terence Broad
Blade Runner – Autoencoded, 2014

Nous n’avons fait qu’une exception visuelle : comme préambule dans le hall, l’exposition s’ouvre sur le film de Terence Broad Blade Runner – Autoencoded (2014), qui propose une mémoire silencieuse et artificielle du film original. Broad a programmé un réseau de neurones artificiels (appelés « auto-encodeur ») pour qu’il recompose les plans du film Blade Runner, avant de les reséquencer dans une vidéo. Le film n’est ainsi pas seulement stocké sur la machine : la machine se souvient aussi du film, si bien que la mémoire collective se trouve désormais partagée par les humains et les non-humains.

Présentation de la Revue Point contemporain #7 lors du vernissage de l’exposition.

Médiathèque
Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)
Rue des Bains 34
1205 Genève

Avec le soutien de
Ernst und Olga Gubler-Hablützel Stiftung, Fondation Leenards,
ProHelvetia, Fondation suisse pour la culture

http://institutions.ville-geneve.ch/fr/fmac/



English English Français Français Italiano Italiano
13 Partages
Partagez13
Tweetez