Galerie Templon

Galerie Templon
Daniel Templon, alors âgé de 21 ans, fonde la galerie en 1966, rue Bonaparte dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. D'abord ouverte sous le nom de Cimaise-Bonaparte dans la cave d'un antiquaire, la galerie déménage rapidement à l'étage, avant de déménager en 1972 dans le Marais, rue Beaubourg, à quelques mètres du futur Centre Pompidou. La galerie se fait d'abord fait connaître par son programme autour de l'art conceptuel et minimal : Martin Barré, Christian Boltanski, Donald Judd, Joseph Kosuth, Richard Serra. Dès les années 70, la galerie fait découvrir au public français les grands noms de l'art américain : Dan Flavin, Ellsworth Kelly, Willem de Kooning, Frank Stella, Andy Warhol. Elle s'impose rapidement comme une des galeries de référence dans la promotion de l'art contemporain en France. Aujourd'hui la galerie représente une trentaine d'artistes internationaux. Son programme cherche à promouvoir un dialogue entre différentes générations : artistes établis de l'art contemporain "classique", artistes internationaux de milieu de carrière, et expériences de jeunes artistes. La galerie collabore activement avec les musées et institutions pour concevoir des expositions et des publications. Elle poursuit une politique importante de production d'oeuvres et publie régulièrement des catalogues sur ses expositions. La galerie possède trois espaces d'exposition : deux à Paris (30 rue Beaubourg et 28 rue du Grenier Saint-Lazare) et une galerie à Bruxelles. Elle participe à de nombreuses foires internationales, dont la FIAC depuis 1974 et ART BASEL depuis 1978.La Galerie est membre du Comité des Galeries d'Art et de l'Association Galeries Mode d'Emploi.