Frac Centre-Val de Loire

Frac Centre-Val de Loire
Reconnue internationalement, la collection du Frac Centre-Val de Loire offre une traversée inédite des expérimentations artistiques, architecturales et urbaines, rivalisant avec les plus grandes collections du monde. Elle est cependant la seule à proposer une cartographie internationale de la recherche architecturale et de ses relations à la création artistique depuis les années 1950. La synthèse des arts, l’architecture radicale, la déconstruction et les recherches en matière de technologies numériques sont les repères autour desquels la collection s’est construite. Bien que les mouvements radicaux et l’expérimentation soient fortement représentés, la collection restait empreinte d’une géohistoire européenne et nord-américaine. Depuis 2015, le projet artistique a eu pour perspective d’ouvrir la collection à de nouvelles géohistoires de l’art (Afrique, mondes arabes, Amérique latine), et de faire des migrations disciplinaires un principe articulant l’ensemble des actions. Il s’agit de concevoir une institution culturelle et artistique, et une collection, comme un atlas qui autorise les collisions disciplinaires, temporelles, géographiques et stylistiques, et non plus comme un album dont le processus est de créer les conditions de convergence du semblable et de l’attendu. La question est alors de s’entendre sur la place de l’étranger, de l’étrange - dans le paysage d’une collection, les expositions, la médiation et les actions hors les murs - en lieu et place du commun, du semblable ou du familier.