Erik Boulatov – Formule de Survie – 19/09 au 02/11 – Prisme, Paris

Erik Boulatov – Formule de Survie – 19/09 au 02/11 – Prisme, Paris

Exposition personnelle Formule de Survie de Erik Boulatov en partenariat avec la Galerie Dina Vierny, à Prisme Paris jusqu’au 02 novembre 2019.

Vernissage jeudi 19 septembre de 18h à 21h

Erik Boulatov, pionnier de l’art contemporain en Russie dans les années 1960-1970, vit et travaille à Paris depuis près de 30 ans.

L’exposition Formule de Survie présentée chez PRISME, en partenariat avec la galerie Dina Vierny, propose un ensemble de dessins et de peintures d’Erik Boulatov, dont une toile monumentale 3 mètres réalisée spécialement pour l’occasion.

La peinture de Boulatov, naviguant entre une figuration issue du réalisme socialiste et l’utilisation de texte, est marquée par un sentiment de frustration. L’artiste aime en effet créer des oppositions en posant sur le motif un élément qui contredit la spatialité de ses peintures. Ces dernières peuvent parfois paraître simples et brutales de prime abord, mais elles se révèlent toujours d’une profonde subtilité.

Différents types d’œuvres dialoguent dans l’exposition, permettant ainsi de découvrir plusieurs aspects de l’œuvre de l’artiste : certaines sont figuratives, d’autres déploient des mots dans un espace abstrait et sur d’autres encore les mots viennent se superposer au sujet figuratif. La proximité avec les artistes pop comme Ed Ruscha, contemporains de Boulatov, se fait parfois sentir, mais contrairement à eux, plutôt que d’interroger la réalité et les limites de notre propre société, ses tableaux interrogent l’espace social dans sa globalité.

Les tableaux d’Erik Boulatov sont ambivalents par les différentes portes d’entrées qu’ils proposent. En ressort toujours un duel entre l’espace pictural et la réalité sensorielle, sujet d’une réflexion sur les fins et les limites de notre société et de l’existence. Cohabitent par exemple sur une même œuvre un texte qui creuse un espace, qui crée une perspective et qui inspire un espoir, tandis que l’autre texte affirme brutalement une surface sans profondeur.

On pourrait ainsi parler, pour ces œuvres profondément parlantes et signifiantes, de “propagande existentielle” tendant à nous faire méditer sur la formule sociétale dans laquelle nous vivions, ou survivions …

Erik Boulatov, La Porte, 2009-2011
Huile sur toile, 210 x 150 cm

PRISME
39, Rue de Grenelle 75007 Paris
Horaires : Mardi – samedi : 11h – 19h Et sur rendez-vous