Entropic Elegy – 27/09 au 26/10 – Galerie Mariton, Saint-Ouen-sur-Seine

Entropic Elegy – 27/09 au 26/10 – Galerie Mariton, Saint-Ouen-sur-Seine

Exposition collective Entropic Elegy sous le commissariat du collectif Diamètre à la Galerie Mariton au Centre des Sciences et des Arts, Saint-Ouen/Seine jusqu’au 26 octobre 2019 avec les artistes Ulysse Bordarias, Evelyn Möcking, Daniel Nehring, Andreas Schröder.

Vernissage le vendredi 27 septembre à 18h30

La notion d’entropie est utilisée en Physique pour mesurer le degré de désorganisation d’un système. Plus elle est élevée, plus les composants de ce système sont homogènes et indifférenciés. Dans l’univers, de même que la complexité se développe, l’entropie ne cesse de s’accroître. Elle se dessine dans la mort d’une étoile, dans les mouvements telluriques des montagnes, dans les architectures vieillissantes. Cette inclination vers la dissolution se poursuit dans chaque structure qui sous-tend toute
organisation, de la grandeur cosmique à l’extrême petitesse de la nature, selon différentes échelles de temps. Elle nous fait prendre conscience de l’unicité du milieu vaste dans lequel nous vivons et nous renvoie à notre propre disparition.

De ce sentiment lié à la perte irrévocable naît un désir de survivance. Nous veillons à ce que les structures, les images et les affects qui composent notre corps intime et social soient conservés pour affirmer notre présence au monde. Telles des vanités, ces tentatives de préservation relèvent de l’empreinte et sont elles mêmes soumises à l’entropie. La matière et l’esprit auraient pour corollaire un processus de dégradation réciproque. Ce double mouvement entre effacement et rémanence relève d’une pensée élégiaque. Nous accepterons la fin d’un présent, l’érosion d’un territoire et la disparition d’un souvenir seulement lorsque le mécanisme mental de remémoration et de révision se sera épuisé de lui-même pour laisser progressivement place à de nouveaux possibles.

Entropic Elegy joue de cette tension entre un possible néant et une reformation future, entre nos résignations et nos espérances. Les œuvres de l’exposition empruntent aux vocabulaires scientifiques et techniques pour aborder des procédés liés à la captation de formes éphémères concrètes ou abstraites. Qu’elles rejouent un événement pour en saisir l’essence, observent la métamorphose de la matière, cristallisent un objet pour l’ancrer
dans la permanence ou combinent des fragments de souvenirs comme de nouvelles interprétations de nos émotions vécues, elles créent une cartographie des réactions contre l’absence en même temps qu’elles sont marquées par leur fragilité. Elles rendent sensible l’état de contraction ressenti lorsque nous sommes au bord de la séparation, les perspectives qu’elle fait naître et les risques qu’elle engendre.

Entropic Elegy s’inscrit dans le cycle de trois expositions mené par Ulysse Bordarias, Evelyn Möcking, Daniel Nehring et Andreas Schröder. Elle fait suite à l’exposition ​Organic Drama présentée à Dusseldörf et précède l’exposition ​Cosmic Improvisation ​qui se déroulera à Leipzig. Chaque exposition est une façon de penser et réinventer un dialogue entre le travail des quatre artistes par une thématique pensée en commun.

Galerie Mariton
au Centre d”es Sciences et des Arts
10, rue Mariton 93200 Saint-Ouen /Seine
Tél : 01 49 48 95 25