Delphine et Elodie Chevalme / Émilie Guitard – Treebadan 09 au 20/12 – L’arbre à Lettres, Paris

Delphine et Elodie Chevalme / Émilie Guitard – Treebadan 09 au 20/12 – L’arbre à Lettres, Paris

Exposition art et science Treebadan de Delphine et Elodie Chevalme réalisée avec l’anthropologue Émilie Guitard à l’Arbre à Lettres, Paris dans le cadre du Festival 12×12 du 09 au 20 décembre 2020.

Vernissage lundi 9 décembre à partir de 18h30
en présence de la chercheuse et des artistes

“En octobre 2017, les artistes me rejoignent à Ibadan, au sud-ouest du Nigeria, où j’étudie en tant qu’anthropologue les savoirs locaux et les relations des habitants aux arbres de la ville. Fondée dans la première moitié du XIXe siècle, Ibadan compte aujourd’hui environ 3 millions d’habitants, majoritairement yorùbá. En dépit de cette forte population, la ville abrite de nombreux arbres urbains d’espèces variées, certains pluri-centenaires. La rencontre entre dessins, photographies et enquête ethnographique, conduite avec l’aide d’Adedeji Adebayo, permet de saisir la richesse des relations entretenues par les habitants d’Ibadan avec les arbres. Plus que simples éléments du paysage urbain ou objets d’agrément, ils sont des supports des mémoires citadines et de l’histoire de la ville, des marqueurs fonciers, des stocks de ressources médicinales, des nœuds dans le réseau d’espaces rituels qui trame la ville, ou encore des lieux de commerce et de sociabilité au quotidien. Ils contribuent ainsi à créer des atmosphères urbaines particulières, dont l’expérience sensible évolue au fil de la journée puis de la nuit et des activités qui se succèdent. Au-delà d’un rapport simplement utilitariste ou écologique, cette exposition donne à voir la complexité des relations à la nature dans une grande ville d’Afrique subsaharienne. À rebours d’une vision trop simpliste de la nature en ville médiatisée par le concept en vogue de « ville durable », la cohabitation quotidienne des citadins et des arbres à Ibadan permet de penser d’autres façons de vivre avec les éléments naturels en ville, conçus comme des concitoyens à part entière.”

L’arbre à Lettres
62, rue du Faubourg Saint-Antoine75012 – Paris
exposition du 9 au 20 décembre 2019

Plus d’information sur le Festival 12×12