Comme les mots me paraissaient exsangues – 07 au 23/11 – La Générale Nord-Est, Paris

Comme les mots me paraissaient exsangues – 07 au 23/11 – La Générale Nord-Est, Paris

Exposition collective Comme les mots me paraissaient exsangues […] sur une proposition d’Anna Ternon à La Générale Nord-Est, Paris du 07 au 23 novembre 2019 avec les artistes Anne le Troter & Antonin Horquin, Margot Pietri, Raphaël Tiberghien, Julie Vacher et Anna Ternon.

Vernissage le 7 novembre à 18h

18h – Présentation du projet “La chambre d’ouïe”, de Julie Vacher (en présence de Olivier Jonvaux, artiste, et Julie Vacher, artiste)

19h – “Espaces de fiction”, une table ronde autour des interférences entre littérature et art contemporain avec Eva Anna Maréchal, Les Éditions Extensibles, Henri Guette et Anna Ternon.

– entrée libre –

Il est des textes que nous aimerions voir sortir de la page. Que nous souhaiterions découvrir, morcelés, au détour d’une entrée, dans un puits de lumière, cachés dans une salle sombre. Nous les désirons habitants d’un territoire à explorer avec notre chair, par la marche, tout en mouvement. Nous voulons leur proposer un corps à corps : corps de visiteur, corps de texte, pour que la substance des mots se déploie au sein de l’architecture.

« Comme les mots me paraissaient exsangues (…) »* fait l’expérience de la narration au sein de l’espace d’exposition. Le premier étage de La Générale accueille le texte d’Anouk Judde Montserrat dont les artistes, Anne le Troter & Antonin Horquin, Margot Pietri, Raphaël Tiberghien et Julie Vacher, ont recomposé des morceaux choisis.

Extrait du texte d’Anna Ternon

* « Comme les mots me paraissaient exsangues […] », citation extraite de l’ouvrage de Jean-Bertrand PONTALIS, « Avant », Gallimard, Paris, 2012

La Générale Nord-Est
14 avenue parmentier, 75011 Paris
Ouvertures le 8 novembre, du 12 au 20 novembre et le 23 novembre
De 14h à 19h en semaine et de 11h à 19h les w.e (c’est à dire les 16-17 oct et le 23 oct)
>> Réservations à annaternon@gmail.com