28-29-30/09 – REGARDER L’AGRESTE PAYSAGE – AFIAC

28-29-30/09 – REGARDER L’AGRESTE PAYSAGE – AFIAC

10 ARTISTES EN RÉSIDENCE CHEZ l’HABITANT 

3 JOURS DE FESTIVAL à LA CAMPAGNE POUR L’ART CONTEMPORAIN 

UNE RENCONTRE INSOLITE AVEC LES ARTISTES, LEURS CRÉATIONS ET LEURS HÔTES, AU DOMICILE DE CES DERNIERS

Commissaire général : Patrick Tarres, Directeur Artistique de l’AFIAC

Commissaires invités : Valentin Rodriguez, Conservateur du patrimoine, directeur des collections, les Abattoirs-FRAC Occitanie, Toulouse, Claus Sauer, directeur de Caza d’oro, centre internationnal d’art contemporain, Mas d’Azil

Artistes : Lucie Laflorentie, Darla Murphy, Paul Duncombe, Nicolas Tubéry, Marie-Luce Nadal, Laura Huertas Millan, Emmanuelle Bentz, Pierre Mache, Anne-Marie Jeannou, Lei Saito

 

Pendant trois jours, le public est invité à visiter, sur le mode d’une déambulation libre, les dix lieux répartis sur la commune pour y rencontrer les artistes, leurs hôtes et découvrir les oeuvres réalisées pendant leur résidence. Un dialogue s’engage alors : étonnant, enrichissant, parfois même catalyseur d’un changement sensible de son rapport à l’art, à l’esthétique et au(x) vivant(s). Un véhicule est nécessaire pour faire le tour de l’exposition au gré de la journée ou du week-end. Un plan de l’itinéraire balisé vous sera remis à la mairie.

REGARDER L’AGRESTE PAYSAGE

C’est au XVIIe siècle ou plus exactement à la charnière entre le XVIe et le XVIIe que le paysage est devenu un art pictural à part entière, notamment comme support de narration dans les fresques réalisées dans les palais italiens. Quelques décennies plus tard, Nicolas Poussin et Le Lorrain traiteront ce sujet comme personnage central de leurs oeuvres. Suivirent le Weltlandschaft, ou paysage du monde, le paysage hollandais et l’esthétique de l’espace vacant, le paysage classique ou idéal, le paysage romantique, le paysage impressionniste puis le « dé-paysage » du XXe siècle. Loin de la nature magnifiée par les grands maîtres de l’histoire de l’art, les dix artistes en résidence de création chez des habitants de Teyssode sont invités à opérer un focus sur le vivant dans une ruralité en perpétuelle mutation par une approche critique et (ou) sensible du sujet. La commune d’accueil de cette dix-neuvième édition des artistes chez l’habitant est choisie comme terrain d’expérimentation artistique du réel au présent. Des oeuvres vont y naître, s’y exposer et se mesurer à une nature enveloppante, source sensorielle sans cesse renouvelée et observatoire du devenir de notre planète, en lien direct avec celles et ceux qui l’habitent. Le mot agreste, peu usité, signifie : qui est d’une simplicité rustique. Que reste-t-il de simple et de rustique dans notre environnement façonné par l’agriculture conventionnelle, l’installation des néo-ruraux et le développement des infrastructures nécessaires à ces évolutions ? Au-delà des considérations éthiques et responsables, c’est la proximité de l’artiste et du sujet traité qui singularisent ce projet. De fait, le public aura l’occasion assez rare d’observer le modèle, fût-il agreste. Vous êtes invités à découvrir les dix œuvres produites dans ce contexte autour de la thématique proposée, en présence des artistes et de leurs hôtes au domicile de ces derniers.

 

[su_box title= »HISTOIRE ET IDENTITÉ D’UN FESTIVAL » box_color= »#06297c »]

Chaque année depuis l’an 2000, L’AFIAC, association fiacoise d’initiatives artistiques contemporaines, organise un événement unique en son genre, de dimension nationale et internationale. C’est sous la forme d’un festival, avec ce que cela comporte de festivités et de rencontres humaines, que cette association donne accès à l’art contemporain le plus exigeant, à des découvreurs et habitants de proximité tout comme à un public d’amateurs d’art et professionnels venus parfois de loin.

Né sur la commune de Fiac (850 habitants), l’événement a transformé chaque année pendant dix ans, le temps d’un mois de juin, ce territoire rural en un haut lieu de l’art contemporain.

En 2011, la manifestation adopte un caractère itinérant. Elle se déplace depuis, un an sur deux, sur une commune voisine du territoire et il advient dorénavant qu’elle se savoure au mois de septembre. Tel sera le cas de sa 19ème édition, qui trouvera son ancrage du 28 au 30 septembre 2018, sur la commune de Teyssode, dans le département du Tarn.

[/su_box]

 

 

L’AFIAC
6 place du Four 81500 F iac 

 www.afiac.org