17/05▷21/06 – YASUAKI ONISHI – REVERSE OF VOLUME – GALERIE VIRGINIE LOUVET PARIS

17/05▷21/06 – YASUAKI ONISHI – REVERSE OF VOLUME – GALERIE VIRGINIE LOUVET PARIS

Exposition personnelle Reverse of Volume de Yasuaki Onishi du 17 mai – 21 juin 2018 à la Galerie Virginie Louvet, Paris.

Vernissage le jeudi 17 mai de 18 à 21 heures

Yasuaki Onishi crée des sculptures qui manifestent des espaces généralement considérés comme creux ou vides, autour de thèmes classiques tels que volume, verticalité, distance. À partir de matériaux qui résistent à prendre forme – colle, feuille de polyéthylène – et par un travail constitué d’actions, de phénomènes et de temps comme composantes essentielles, il applique une sensibilité délicate et élabore des formes à la limite entre agencement humain et nature. Adoptant des formes qui semblent se matérialiser comme paysages – vastes montagnes ou grottes glaciaires, mers fouettées par le vent ou silhouettes de nébuleuse, ces formes moulées occupent l’espace et enveloppent le spectateur. Le matériel transformé en œuvre devient substance et révèle des éléments invisibles, transformant l’espace est en réceptacle de beauté où se s’accumule l’infinité des pensées et des imaginaires. À travers les sculptures d’Onishi, nous apercevons furtivement des passages vers l’envers du monde dans lequel nous vivons.

 

Reverse of Volume (L’envers du volume) :
Pour sa première exposition personnelle à la galerie, Yasuaki Onishi présente une installation spécialement conçue pour l’espace de la rue Chapon, faisant partie de la série Reverse of Volume. Cette série d’installations in situ est née en 2010 et s’inscrit au sein d’un plus vaste projet de l’artiste japonais intitulé Sculpting Emptiness / Sculpter le vide. Ce travail se distingue d’expressions sculpturales préexistantes tout en examinant ce qui fait leur essence.

Pour les Reverse of Volume, des feuilles de polyéthylène sont déposées sur une pile de cartons d’emballage, créant une silhouette de formes vagues ressemblant des crêtes montagneuses. De la colle fondue est déversée sur l’édifice directement depuis un pistolet à colle chaude, créant de nombreuses coulées verticales qui recouvrent la partie supérieure. Les cartons sont ensuite ôtés et la pièce apparaît. Le spectateur qui pénètre à l’intérieur de l’œuvre est baigné d’une alternance de lumière tamisée et d’ombres crées par la matière flottante et, « voyant la sculpture sur l’envers » est exposé à une sensibilité nouvelle.

Yasuaki Onishi est né en 1979 à Osaka, au Japon. Il vit et travaille dans sa ville natale.

Visuel de présentation : Yasuaki Onishi, Reverse of Volume (détail), 2018

Galerie Virginie Louvet
48 rue Chapon 75003 Paris
www.virginielouvet.com



RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn