17/05▷15/06 – JENNYFER GRASSI – UN MONDE FLAMBOYANT – GALERIE EVA HOBER PARIS

17/05▷15/06 – JENNYFER GRASSI – UN MONDE FLAMBOYANT – GALERIE EVA HOBER PARIS

Exposition personnelle Un Monde flamboyant de Jennyfer Grassi du 17 mai au 15 juin à la Galerie Eva Hober, Paris.

Vernissage mercredi 16 mai de 19h à 21h

La galerie sera exceptionnellement ouverte samedi 26 (de 14h à 18h) et dimanche 27 mai  (de 12h à 18h) à l’occasion du #ParisGalleryWeekend

« Le motif est quelque chose de secondaire, ce que je veux reproduire, c’est ce qu’il y a entre le motif et moi ». Claude Monet

Jennyfer Grassi est une affranchie. C’est toute à sa pratique, sensible et intuitive, qu’elle aborde un voyage pictural. Un tableau commence toujours de la même manière. D’abord, une tâche de couleur posée sur la toile blanche. Ensuite, l’harmonie progressive et la juxtaposition des teintes. Comme pour l’écriture d’une partition, les couleurs vibrent, les unes contre les autres et dessinent le motif.

Il y a dans la peinture de Jennyfer Grassi deux postures qui se révèlent : celle, simple et tranquille, de l’observateur, témoin de la force de la nature sur l’homme, où l’impatience du geste et de l’après guide l’artiste dans ces pérégrinations. Puis, il y a celle du poète, donnant à ces grandes étendues de fleurs, de fausses apparences innocentes. L’œuvre une fois résolue ouvre à la suivante et c’est à chaque tentative une recherche frénétique des clefs aux énigmes posées.

Ainsi, dans l’œuvre Flow Figure, autour de la profusion de fleurs éclatantes, s’embrase un halo de flammes dans lesquelles s’anime un monde bien vivant. Dans d’autres compositions, les tournesols jaillissent et éclaboussent le regard, les pensées se heurtent aux bords du cadre et les pistils s’excitent sous la touche.

Qu’il s’agisse de tornades ou d’étendues de fleurs, le sujet est toujours prétexte à une ampleur de mouvement. Les œuvres de Jennyfer Grassi sont des explosions. Et quand, par appétit pour la couleur, l’artiste termine son œuvre avec ce qu’il lui reste de matière, laissant la toile vide à quelques endroits, le plaisir de l’espace et des grands formats est insatiable.

Visuel de présentation : Jennyfer Grassi, Multilapins aux aguets, 2017. Huile sur toile, 200 x 200 cm

Galerie Eva Hober
156, Boulevard Haussmann 75008 Paris
www.evahober.com
#haussmann156

 

JENNYFER GRASSI_UN MONDE FLAMBOYANT_GALERIE EVA HOBER PARIS
Jennyfer Grassi, Les fleurs le manque, 2017. Huile sur toile, 300 x 200 cm

 

JENNYFER GRASSI_exposition_UN MONDE FLAMBOYANT_GALERIE EVA HOBER_PARIS
Jennyfer Grassi, Lapin Saucisse, 2017 Huile sur toile, 200 x 200 cm

 



0 Partages