17▷29/10 – FRANÇOISE PETROVITCH – TENIR – MUSÉE DU LOUVRE-LENS

17▷29/10 – FRANÇOISE PETROVITCH – TENIR – MUSÉE DU LOUVRE-LENS

Exposition personnelle TENIR, peintures, sculptures et dessins recents de Françoise Petrovitch du 17 au 29 octobre au Musée du Louvre-Lens, Lens.

Depuis les années 1990, Françoise Pétrovitch façonne une œuvre forte et émouvante. Soutenues par une technique d’une grande précision, ses créations interrogent l’intime et touchent par leur immédiate beauté. L’énergie des dessins et des peintures, la présence des sculptures en bronze ou en céramique peuvent provoquer des sentiments mêlant tendresse et mélancolie: Françoise Pétrovitch révèle un monde ambigu, silencieux et souvent inquiétant, habité par quelques motifs ambivalents. L’enfant, l’adolescent, le renard, le lapin, l’oiseau ou la jeune femme au regard insaisissable : tous sont interrompus dans un geste ordinaire auquel l’artiste rend sa poésie.

Pour la première fois, le Louvre-Lens consacre une exposition à une artiste contemporaine. Cet événement accompagne l’installation dans le parc du musée d’une sculpture commandée à Françoise Pétrovitch par un collectif d’habitants du bassin minier. Tenir est à la fois le titre de l’exposition et celui de la statue. Il fait référence à un motif-clé dans l’œuvre de l’artiste, celui d’un personnage modeste serrant contre lui un objet ou un animal plus petit. Par ce motif allégorique, Françoise Pétrovitch retient la beauté de ceux qui tiennent bon, qui tiennent le coup ou tiennent debout : « Mes figures sont souvent des corps fragiles et vulnérables, mais possédant une faculté de résistance ».

Cette exposition est aussi devenue un temps de création pour Françoise Pétrovitch : dans la salle centrale, un panorama formé de 24 dessins fait notamment apparaître quelques-unes des œuvres de la Galerie du temps.

Visuel de présentation : Françoise Pétrovitch, Saint Sébastien (Le Pérugin), lavis d’encre sur papier 50 x 65 cm Photo © A. Mole Courtesy Semiose, Paris

 

Françoise Petrovitch-TENIR - Musée du Louvre-Lens-Courtesy Semiose galerie
Françoise Pétrovitch, Sans titre, lavis d’encre sur papier, 50 x 62 cm / 19.6 x 24.4 in.

 

[su_note note_color= »#e2e2dc »]
Née en 1964 à Chambéry, Françoise Pétrovitch vit à Cachan et enseigne à l’École Estienne, école du design de communication et des arts du livre à Paris.

Depuis les années 90, Françoise Pétrovitch façonne une œuvre singulière et forte à travers de nombreux médias : dessin, peinture, sculpture, vidéo, gravure et céramique.
Jouant sur les formats et sur une œuvre en constante évolution, Françoise Pétrovitch révèle un monde ambigu, silencieux et souvent inquiétant, se jouant des frontières conventionnelles et outrepassant les catégories temporelles. L’intime et le collectif, le quotidien et l’universel, animaux et êtres humains, enfance et adolescence se mêlent, explorant l’absence, le fragment, la disparition.
Les œuvres de Françoise Pétrovitch figurent parmi les collections du Centre Georges Pompidou – Musée national d’art moderne, Paris (FR), du National Museum of Women in the Arts de Washington D.C. (USA), du Leepa-Rattner Museum of Art, Tarpon Springs (USA), du centre Keramis, La Louvière (BE), du Musée d’art moderne de Saint- Etienne (FR), du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (FR), du MAC / VAL, Musée d’Art Contemporain de Vitry-sur-Seine (FR) et de nombreux FRAC.
Elle bénéficie de nombreuses expositions monographiques en France et à l’étranger, et notamment à Keramis – centre de la céramique et au Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée, La Louvière (BE), au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture, Landerneau (FR), au FRAC PACA, Marseille (FR), au musée des Beaux-Arts de Chambéry (FR), ou encore au Musée de la Chasse et de la Nature, Paris (FR).
Françoise Pétrovitch est représentée par Semiose, Paris.
[/su_note]

 

Musée du Louvre-Lens
99 Rue Paul Bert, 62300 Lens

 

A lire sur Point contemporain : http://pointcontemporain.com/tag/francoise-petrovitch/

 

Françoise Petrovitch-TENIR - Musée du Louvre-Lens-Courtesy Semiose galerie
Françoise Pétrovitch, Sans titre, lavis d’encre sur papier 50 x 40 cm Photo © A. Mole Courtesy Semiose, Paris