14/06▷08/07 – MARION BÉNARD – ECHAPPÉS – GALERIE GRAPHEM PARIS

14/06▷08/07 – MARION BÉNARD – ECHAPPÉS – GALERIE GRAPHEM PARIS

Exposition Echappés de Marion Bénard sous le commissariat de Sandrine Andrews du 14 juin au 8 juillet à la Galerie Graphem, Paris.

Vernissage jeudi 14 juin à 18h

Mais que signifie cette collection de dessins ? De quel cabinet de curiosités se sont-ils échappés ? Il semblerait que Marion Bénard veuille nous exposer ses dernières trouvailles, des créatures hybrides, qui pour mieux survivre aux changements, doivent se transformer, s’adapter, se réinventer. Chaque créature est dessinée, « épinglée », mise sous cadre et sur roulettes pour participer à cette course de dessins mobiles. D’ailleurs, vous êtes invités à les pousser, à les soutenir pour arriver à la ligne d’arrivée. Pour une fois, vous avez le droit de toucher les objets exposés !
Seulement qui seront les gagnants de cette course ? Les duos, les aplatis, les enlacés, les encadrés, les chimères ? Et quelle famille choisirez-vous ? Celle qui vous ressemble le plus peut-être…

1-Vous vous sentez plutôt l’âme incomplète, à la recherche de l’âme sœur à laquelle vous rêvez d’être collé(e) pour toujours, même si cela vous amène à renier certaines parties de vous-même ? Alors vous serez peut-être à votre aise parmi les duos.

Les duos ( Guis) sont des pairs dont la construction vitale dépend de l’autre, l’un se nourrissant de l’autre comme le gui sur la branche. L’autre est-il une extension, une complétude, une finition, un parasite ? Ou bien un partenaire pour jouer une partition à quatre mains, à quatre pattes, à deux plumages ? Sur l’un, deux oiseaux se prennent le bec puis se fondent en ombrelle, ailleurs deux êtres humains rouge et bleu deviennent deux parties d’un même oiseau qui vole. Une fois le couple formé, l’association propulse-t-elle vers le ciel ou annule-t-elle toute ombre ?

2-Vous vous sentez plutôt l’âme discrète, jamais celui ou celle qui prendra la parole le premier, qui se mettra en avant, mais plutôt celui ou celle qui fera corps avec le décor ? Alors vous pourriez faire partie de la famille des aplatis.

Les aplatis ( Phyllies) sont des peaux de bête et des morceaux de tissu, soigneusement étalés, ou pliés, en attente de transformation. Serait-ce pour s’y tailler un manteau, pour réchauffer nos peaux ? Pour devenir des êtres mi-homme, mi-bête, se camoufler et se faire oublier ? Comme l’insecte Phyllie, qui fait semblant de passer du règne animal à celui de végétal, qui se fond dans son environnement et devient, en apparence seulement, une jolie feuille. Marion Bénard dessine aussi des tissus fleuris, si vous posez l’un d’eux sur vous, vous ne parviendrez probablement pas à vous rendre invisible comme la phyllie. Pourtant il semblerait que dans certaines circonstances, nous disparaissions totalement…

3-Vous vous sentez plutôt l’âme créatrice et constructrice, vous aimez vous concentrer sur la construction de votre nid au point d’en faire une œuvre d’art ? Alors vous pourriez sans problème faire partie de la famille des enlacés.

Les enlacés ( Tisserins) sont inspirés des tisserins, ces oiseaux qui ont la particularité de créer des nids très élaborés à partir de tiges qu’ils entremêlent savamment en vrais tisserands. Certains de leurs nids ressemblent à des gouttes suspendues aux branches. Chez Marion Bénard, ils sont devenus des oiseaux maladroits au point de s’emmêler les pattes, les cous, les plumes. Tout noués, ils deviennent eux-mêmes les fils d’un tissu, qu’elle tisse jusqu’à l’étranglement. Elle dessine alors des motifs floraux légers, où notre regard se faufile et se régale de la finesse du dessin, des silhouettes de chiens partis aboyer au loin…

4-Vous vous sentez plutôt en marge, toujours autour et jamais dedans, en bordure, pour mieux observer, mais jamais vraiment dans le cadre ou pire prisonnier d’un cadre ? Alors vous-êtes sûrement de la famille des encadrés.

Les encadrés ( Mousserons) se réfèrent aux mousserons, des champignons qui poussent dans les près en formant des cercles, comme si des fées ou des sorcières avaient délimité un espace pour une célébration. Chez Marion Bénard, ces champignons lui inspirent une série de dessins de cadre, ici des mains qui délimitent un rectangle, là des morceaux de carton et des rubans, ailleurs un cadre en bois ; tous enserrent un espace vide, un espace où quelque chose est survenu ou surviendra… Mais ces limites indiquent qu’il a fallu séparer et peut-être en empêcher l’entrée… Pourtant avec Marion Bénard, ces espaces ne sont jamais sérieusement clos, comme des cabanes enfantines, ils semblent prêts à tomber dès la première pluie ou le premier coup de vent…

5-Vous vous sentez pousser des jambes, des ailes, une nouvelle tête ? Vous cherchez à améliorer ce que vous êtes pour être plus performant ou simplement plus enviable ou vivable ? Alors vous êtes fait pour aimer les chimères.

Les chimères ( Dromies) sont représentées par un crabe qui dans la mer se sert d’une éponge comme masque ou bouclier dans le seul but de se protéger. L’une de ses cinq paires de pattes serre donc une éponge mais le dromie de Marion Bénard a jeté la sienne, c’est un crabe poète qui s’est laissé couvrir d’oiseaux. Mais puisque ces crabes se servent d’éponge, pourquoi certains oiseaux ne prendraient-il pas un bout de tissu pour se faire une voile et prendre le large ? Ainsi affublés de carton, tissu et autres objets, ils forment de nouvelles chimères.

Alors avez-vous fait votre choix ? Etes-vous prêt(e) à participer à cette course de l’évolution ? Votre famille gagnera-t-elle ? Y aura-t-il seulement des gagnants ? Quel être hydride parviendra à faire une échappée, à s’adapter à notre environnement changeant ? Prenez un dessin et lancez-le sur la piste !
Avec ses magnifiques dessins mobiles et ses dessins encadrés, Marion Bénard nous invite à jouer et à spéculer sur l’avenir de la nature et notre capacité à nous adapter…
Sandrine Andrews, mai 2018

Galerie Graphem
68 rue de Charenton
75012 Paris
+33 (0) 1 43 40 00 99

du mardi au samedi de 11h à 18h.
contact@galerie-graphem.com
www.galerie-graphem.com

Marion Bénard - Echappés - Galerie Graphem Paris
Marion Bénard, exposition Echappés à la Galerie Graphem Paris


English English Français Français Italiano Italiano
5 Partages