13/10▷21/12 – Albert Oehlen – Sexe, Religion, Politique – Galerie Max Hetzler Paris

13/10▷21/12 – Albert Oehlen – Sexe, Religion, Politique – Galerie Max Hetzler Paris

Exposition personnelle Sexe, Religion, Politique de Albert Oehlen du 13 octobre au 21 décembre à la Galerie Max Hetzler, Paris 04.

Vernissage le 13 octobre 2018, 18 à 20h

La Galerie Max Hetzler est heureuse d’annoncer une exposition regroupant de nouvelles peintures d’Albert Oehlen dans son espace parisien.

Depuis les années 1980, Albert Oehlen explore les diverses possibilités offertes par la peinture à travers un style et une technique en perpétuelle évolution. Les limites qu’il s’impose comme point de départ, afn d’avoir « quelque chose auquel se confronter » et ainsi élargir et redéfnir notre connaissance de la peinture, sont au cœur de sa pratique. Albert Oehlen démontre dans cette nouvelle série la cohérence de sa démarche consistant à fxer des paramètres restreints afn de créer une imagerie saisissante et forte qui souligne sa volonté de renouveau permanent.

« Pour moi, liberté rime avec jouer. Cela ne signife pas ne rien faire ni faire n’importe quoi, cela signife jouer avec ses propres règles.” »

Des formes et silhouettes excentriques semblent fotter librement à la surface ouverte des nouvelles peintures. L’auto-appropriation du motif de l’arbre ainsi que l’allusion aux Fingermalerei (peintures aux doigts) s’inscrivent dans la volonté (d’Albert Oehlen) de révéler le processus de création et ce qui se produit sur la surface picturale. Le motif de l’arbre apparait dans Sturmschaden en 1981 puis à nouveau à la fn des années 1980. C’est alors qu’il explore les possibilités formelles des arbres qu’il réalise ses premières toiles purement abstraites en 1988.

Présenté comme un questionnement autour de la ligne, l’arbre est devenu pour Albert Oehlen une autre règle : ses formes et ses lignes s’affnent. Comme Mondrian avant lui, l’artiste a recours à la ligne de l’arbre comme une expérimentation permettant de naviguer entre formes abstraites et figuratives, surface et profondeur: « Je considère l’arbre comme un programme pour mon travail, pas seulement comme un motif. »

Cette nouvelle série est exposée conjointement avec Albert Oehlen: Sexe, Religion, Politique à la Galerie Gagosian de Paris. 

Visuel de présentation : Albert Oehlen, Bam Bam, laque et huile sur alubond, 260 x 260 cm, 2 parties, 260 x 130 chacune, 2018


Albert Oehlen (*1954, Krefeld) vit et travaille en Suisse. Il a régulièrement exposé à la Galerie Max Hetzler depuis 1981. Son travail a été présenté dans le cadre de nombreuses expositions personnelles dans des institutions internationales comme le Museo Nacional de Bellas Artes, La Havane (2017); Cleveland Museum of Art et Guggenheim, Bilbao (tous deux en 2016); New Museum, New York et Kunsthalle Zürich, Zürich (tous deux en 2015); Museum Wiesbaden (2014); mumok, Vienne (2013); Kunstmuseum Bonn (2012); Carré d’Art de Nîmes (2011); Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (2009); Whitechapel Gallery, Londres (2006); MOCA, Miami; Kunsthalle Nürnberg, Nüremberg (tous deux en 2005); Musée Cantonal des Beaux Arts, Lausanne; Domus Artium (2002), Salamanca et Secession, Vienne (2004) etc.



0 Partages