10▷17/03 – CLEPTOMANIE SENTIMENTALE – LYON

10▷17/03 – CLEPTOMANIE SENTIMENTALE – LYON

Exposition collective Cleptomanie Sentimentale du 10 au 17 mars à Lyon.

Samedi 10 mars : Journée de vernissage 15h-20h, Tea time (gâteaux & café).

Caroline Saves et Diego Guglieri Don Vito vous invitent à découvrir Cleptomanie Sentimentale une exposition de la collection Saves, ensemble de pièces récoltées, offertes ou dérobées depuis octobre 2014.

L’exposition Cleptomanie Sentimentale réunit les oeuvres des artistes Amandine Arcelli, Bruno Rey, Charlotte Denamur, Diego Guglieri Don Vito , Eleni Riga (HD KEPLER), Florent Frizet, Léa Mercier, Lisa Algayer, Lucie Douriaud , Manon Vargas , Marie Clerel , Maxime Delhomme, Sabine Leclerq, Théo Massoulier, ainsi que des apparitions surprises.

« Sabine met deux mains dans le dos de Maxime. Un mot de Charlotte. Lisa cherche dans sa poche, y trouve quelques restes et le téléphone de Marie. Un appel manqué de Diego. Léa fixe les montagnes et Manon prend le soleil sous les palmiers. Amandine accoudée au bureau regarde Théo chercher le bonheur. Bruno masque le visage de Florent. Au bras d’Eleni, Lucie regarde de face l’au-delà. «Une partie de ce que tu es, je le suis aussi» chuchote-t-elle.

Caroline Saves héberge chez elle une amie qui n’est pas conventionnelle : sa silhouette est surprenante ; on y remarque tout de suite une sorte d’asymétrie. Cette amie oublie ses affaires un peu partout dans l’appartement, s’étale sur les murs, sur son placard à chaussures, dans sa chambre à coucher ; pour autant elle n’est pas envahissante. Au contraire, c’est une présence chaleureuse et rassurante qui saura se faire discrète lorsque c’est nécessaire. Pour comprendre cette amie, il faut regarder le travail de Caroline Saves : celui-ci prend la forme d’une enveloppe ; un peu comme nos habits enveloppent notre corps. Arrivé dans l’espace d’exposition, le corps a disparu. Il a disparu et pourtant il ne reste que lui, il est révélé. En quittant son appartement, Caroline laissera à son amie la possibilité de pousser un peu le mobilier : pendant une semaine elle laissera le corps des visiteurs se tenir face au sien, de collection.

Dans le cadre de l’exposition de sa collection, notre hôte invite Diego Guglieri Don Vito à exercer le rôle de curateur. Cette position qui lui est pourtant inhabituelle, s’avère être assez proche de sa façon de faire oeuvre. Les fragments qui lui sont mis en main aujourd’hui par cette cleptomane compulsive sont hétéroclites et sentimentaux : des œuvres d’artistes/amis pour la plupart, des éléments récupérés dans des manifestations visitées ensemble, des chutes, des tests aperçus aux ateliers. La capacité de Diego à créer une fiction qui enlace les fragments prend alors tout son sens : tout comme pour son projet Miami-Fauve, il nous embarque dans un espace-temps conté et fabriqué sur les bases de référents palpables. En choisissant d’effacer le lieu de vie, il nous emmène dans un univers parallèle où chaque élément prend son sens dans, autour et face aux autres sans aucune hiérarchie. En érigeant des structures d’accueil pour les œuvres, il tisse des relations entre les personnages, les corps découpés, les formes abstraites et les mots griffonnés. Les murs, que Diego Guglieri Don Vito dresse, permettent alors de capturer la présence fantomatique des artistes autant que de rendre perceptibles par essence les enjeux de leur travail. »

Lieu de l’exposition : 

6 Rue du Marché 69009 Lyon, 4e étage.
Du dimanche 11 au vendredi 16 mars : Ouverture de 14h à 20h & sur rendez-vous. (Fermeture exceptionnelle le mardi à 16h)
Samedi 17 mars : ouverture en journée 10h-19h + à partir de 19h, Soirée de finissage.

Contact & prises de rendez-vous :
caroline.saves@gmail.com / 0604416968
diego.guglieri@gmail.com



English English Français Français Italiano Italiano