08/09▷10/10 – KARINA BISCH – LES FIGURES ET LES FORMES – GALERIE THOMAS BERNARD CORTEX ATHLETICO PARIS

08/09▷10/10 – KARINA BISCH – LES FIGURES ET LES FORMES – GALERIE THOMAS BERNARD CORTEX ATHLETICO PARIS

Exposition personnelle Les Figures et les Formes de Karina Bisch du  08 septembre au 10 octobre à la Galerie Thomas Bernard – Cortex Athletico, Paris.

Vernissage le 08 septembre de 16h à 21h  

Depuis près de 20 ans, j’ai développé une pratique de peinture qui s’est progressivement ouverte à des champs très divers, de la performance à la sculpture monumentale, de la peinture sur soie à l’installation. A travers des supports divers et par des opérations de reprises, d’assemblages et de confrontations formelles, je montre comment le projet moderne résiste dans le corps et dans la matérialité de ses propres représentations.
Fruit d’une intense activité d’iconographe, mon travail s’appuie sur une pratique ouverte de la forme à l’opposé d’une relecture nostalgique ou citationnelle, et permet l’exercice libre des combinaisons plastiques les plus inattendues. Il s’agit alors pour moi de concrétiser les images, littéralement les rendre concrètes. Initié en 1998, principalement à travers la pratique de la peinture, mon travail s’est peu à peu caractérisé, en particulier ces dernières années, par une grande variété des moyens mis en œuvre.
Nourri par des recherches toujours plus approfondies, notamment relatives aux avant-gardes historiques, mon travail de peinture s’est ainsi déplacé hors du cadre pour accompagner, dans la pratique, la confrontation des images et de leurs modèles, ou plutôt de leurs réactivations. La classification et le collage pourraient être entendus comme les principes actifs de mon travail, les moteurs de cette activité protéiforme qui se joue allègrement des catégories, des médiums, des styles ou des genres… Mais cependant je suis peintre, y compris lorsque par exemple je me trouve sur une scène. Un lien direct relie telle tenture en patchwork à tel costume bigarré, tel ensemble de foulards en soie à tel décor monumental. Au-delà des images de peinture convoquées, c’est ce lien pictural unificateur que je voudrais, par un effort de synthèse, rendre visible.

La peinture serait le moyen de rendre la synthèse possible.

La synthèse serait le moyen de rendre la peinture visible.

Karina Bisch

 

Visuel de présentation : Karina Bisch, Le Tableau Pointilliste 1, 2018. Laine, toile canevas et toile coton noire tendues sur châssis, 50 x 25 cm.

 


L’exposition Les Figures et les Formes de Karina Bisch bénéficie du soutien de la Fondation d’entreprise Ricard.

 

Galerie Thomas Bernard – Cortex Athletico
13, rue des Arquebusiers 75003 Paris

 



0 Partages