08▷18/03 – WOLF CUYVERS – UN SULTAN INSULTANT – MUTATIO NANTES

08▷18/03 – WOLF CUYVERS – UN SULTAN INSULTANT – MUTATIO NANTES

Exposition personnelle Un Sultan Insultant de Wolf Cuyvers du 08 au 18 mars à l’artist-Run space Mutatio, Nantes.

 Sur une invitation de Jean-Baptiste Janisset

Vernissage le jeudi 08 mars à partir de 18h00

C’est en 2017 qu’apparaît Mutatio, espace d’exposition d’art contemporain indépendant situé à Nantes. Aménagé au cœur des entrepôts Delrue, le lieu se développe à bas bruit dans l’ancienne friche d’artistes vouée à la disparition. Impulsé par Jean-Baptiste Janisset, cet artist-run space est une initiative privée. La mise à disposition d’une partie de la surface d’un atelier de travail est née du désir d’accompagner des artistes émergents sous la forme d’invitations. Ces cartes blanches sont autant de propositions de réappropriation et d’expérimentation dans lesquelles le rôle du dialogue est central. A la croisée des chemins entre plusieurs pratiques artistiques, Mutatio tient autant du relais que l’on trouvait le long des voies romaines dans l’Antiquité que d’un phénomène d’altération au contact des contraintes spatiales et des échanges entre artistes. Envisagé comme un interstice ouvert pour ceux qui ont besoin, le dispositif souhaite aussi faire rebond pour chaque trajectoire artistique. Le protocole d’invitation suppose d’investir un espace de 13 m 2 et de 3,5 mètres de hauteur par le volume et la couleur en le travaillant comme un environnement plastique. Chaque intervention fraye une voie alternative au white cube, condition de visibilité à l’histoire récente et peut-être non définitive. Au vide majestueux des lieux institutionnels, Mutatio substitue un espace bringuebalant, à bricoler, au rythme de la création en train de se faire. Les propositions varient les temps de résidence, de production et d’exposition selon le tempo de chaque artiste.

Ilan Michel

 

 

Wolf Cuyvers entend étendre la notion de dérive et d’arpentage du tissu urbain à un principe expérimental d’écriture poétique. Chaque marche à travers la ville est soumise à un protocole systématique de répertoriage de mots, de phrases, d’actes de langage. Les mots viennent progressivement agencer un texte fictif dont la structure formalise et met en discours l’errance urbaine de l’artiste. Débris de paroles vandalisées, ce matériau verbal brut se constitue en une base de données qui interroge différentes situations d’énonciation, d’appropriation conflictuelle de l’espace et du langage. Le dispositif in-situ créé par l’artiste met en tension la sécheresse factuelle du constat sociologique et la dimension fluctuante et éphémère de ces énoncés saisis dans l’étroitesse de leur manifestation. Il interroge à la fois les limites de l’entreprise de saisie et de fixation d’une parole en mouvement, et les possibilités d’un agencement poétique à voix multiples.

Artist-Run space Mutatio
11 rue Marmontel, Nantes



33 Partages