07/06▷12/08 – ANA ZULMA – L’ETRANGE EVIDENCE – GALERIE FRANÇOISE BESSON LYON

07/06▷12/08 – ANA ZULMA – L’ETRANGE EVIDENCE – GALERIE FRANÇOISE BESSON LYON

Exposition L’Etrange Evidence Sur Jackie Kayser, sa vie, son œuvre, sur les traces de l’homme d’Ana Zulma du 07 juin au 12 août à la Galerie Françoise Besson, Lyon. 

Vernissage le jeudi 7 juin 2018 à 18h30

Il y a un an, quand Ana Zulma rencontre Françoise Besson à Lyon dans sa galerie perchée sur les hauteurs de La Croix-Rousse, une troisième personne s’immisce dans leur échange : Jackie Kayser, disparu en 2004. L’artiste plasticien et dramaturge, à l’œuvre complexe, volumique et troublée par les transversalités de genre, de sexe et d’identité altérée, prend largement place dans l’échange engagé entre les deux femmes. Faire d’une coïncidence une inévitable évidence devient alors une nécessité. À cette croisée des chemins, l’idée d’une cohabitation artistique entre l’ancienne élève et son enseignant s’impose. Se profile peu à peu la perspective d’embrasser la possibilité de faire ressurgir du passé et des tréfonds de l’œuvre de Jackie Kayser, ses ombres oubliées. Lui, qui tout au long de sa vie a su déranger un ordre entendu. La conversation impossible se tiendra dans l’espace de la galerie qui accueillait autrefois des métiers à tisser, dans un des quartiers de la soie, des bobines, et des mécaniques d’antan teintées de liens sociaux résistants. Le territoire de la révolte des Canuts marqua son époque par ses luttes pour la liberté par le travail, il ouvre aujourd’hui un champ nouveau pour la création contemporaine. […] Julie Diabira, 19 avril 2018

Sortie des Beaux-Arts, Anne-Laure, alias Ana Zulma consacre ses premières expositions à son double imaginaire : Zulma, créature totalitaire et misanthrope, peut-être figure exorciste du mal et d’une expérience personnelle de la violence. Zulma est l’antithèse d’Ana, surnom que lui donnent les enfants des bas-fonds d’Abidjan.
Ana Zulma explore la réverbération des contraires, du réel et de l’idéal, du visible et de l’invisible. Magnifier le raté, privilégier le hasard avec l’obsession de la perfection. Tourner le souvenir vers l’avenir. Vivre la correspondance…
Son besoin d’entrer en résonance se concrétise dans ses expositions récentes : « Babitopie » avec Jean-Servais Somian (Louisimone Guirandou Gallery Abidjan Côte d’Ivoire 2016) et l’hommage à venir à l’artiste Jackie Kayser (Galerie Françoise Besson Lyon France 2018). Longtemps discrète sur ses travaux, passagère de son va-et-vient, artiste hybride, Ana Zulma propose un sens à l’existence : la valorisation de soi par l’autre.

Visuel de présentation : L’étrange évidence, 2017 Photographie, 100x80cm

Galerie Françoise Besson 
10 rue de Crimée 69001 Lyon 
galeriefbesson@gmail.com 
0033(0)607374532 

Ouvert du mercredi au samedi de 14h30 à 19h
& tous les jours sur rendez vous 

 

Ana Zulma - L’Etrange Evidence - Galerie Françoise Besson
Ana Zulma, Trash Confidence, 2018
Photographie, dessin, technique mixte, 60x80cm SÉRIE : « VIE DE PORCELAINE »

 

Ana Zulma_exposition_L’Etrange Evidence _Galerie Françoise Besson
Ana Zulma, Trois Grâces aux parties d’ange, 1992 Acrylique, cire bit, vernis sur toile, 133 x 133 cm

 



English English Français Français Italiano Italiano